Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du mardi 10 novembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés





*Le Matin.:

- La presse internationale relève la portée stratégique du discours royal. Le quotidien américain à grand tirage Huffington Post a souligné la haute teneur et la profondeur stratégique du discours prononcé, vendredi à Laâyoune, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à l'occasion de la célébration du 40e anniversaire de la Marche Verte. Pour sa part, la chaîne d'information Al Arabiya a mis en exergue les grands chantiers et projets de développement des provinces du Sud annoncés par SM le Roi, soulignant que l'initiative royale constitue un signal clair à la communauté internationale quant à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud et à l'exercice plein et entier par le Royaume de ses pouvoirs dans cette région. Le quotidien ivoirien L'Expression a indiqué que par ces actions et initiatives, le Maroc souhaite ancrer les provinces du sud du Maroc dans sa stratégie africaine. Les quotidiens qataris "Ar-Raya" et "Acharq" ont mis en avant l'ambiance festive et de liesse générale ayant marqué la célébration de cet anniversaire.

*L'Opinion.:


- Le discours que SM le Roi Mohammed VI a adressé à la Nation à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte met en lumière la pertinence des choix, la force de l'engagement et de la détermination, mais aussi une nouvelle façon de travailler pour faire du Sahara marocain à la fois un centre économique et un trait d'union entre le Maroc et son prolongement africain.

- La Coordination des familles et amis des victimes des événements de Gdim Izik a lancé un appel pour que justice soit rendue aux onze membres des forces de l'ordre assassinés lors de ces évènements, tout en affirmant renouveler sa confiance en la justice. Dans un communiqué adressé à l'opinion publique nationale et internationale à l'occasion du 5ème anniversaire des évènements tragiques de Gdim Izik, la Coordination a réaffirmé ''sa revendication pour que justice soit rendue aux victimes, pour que la loi soit appliquée et pour que toutes les formes de chantage et de pression qui tentent de faire dévier ce dossier de son caractère judiciaire soient empêchées''.

*Libération.:

- "Dans l'immobilier, un rebond de 2 pc a été enregistré au niveau des prix par rapport au mois précédent", fait ressortir la dernière analyse du baromètre de l'immobilier Mubawab. Ainsi, selon ce site professionnel de l'immobilier, après une pause observée au mois de septembre, les prix moyens affichés dans le secteur se sont redressés en octobre, signalant que la plus forte croissance, qui est de l'ordre de 5 pc, a été enregistrée à Rabat et Marrakech, où les prix sont en constante hausse depuis trois mois consécutifs.

- La monnaie nationale, le dirham, s'est appréciée de 0,04 pc par rapport au dollar américain en octobre 2015, alors qu'elle s'est dépréciée de 0,03 pc vis-à-vis de l'euro, a indiqué Bank Al-Maghrib (BAM). Le volume des échanges interbancaires de devises contre le dirham s'est établi à 10,4 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne, contre 9 MMDH observé un an auparavant, a relevé la Banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière du mois de novembre.

*L'Economiste.:


- C'est un autre tabou qui tombe. Le démantèlement de la subvention du sucre sera entamé dès l'année prochaine. Selon le chef du gouvernement, cette décompensation sera effectuée de manière graduelle à raison d'une réduction de 0,15 DH/Kg de sucre sur 18 mois. L'économie escomptée est de l'ordre de 2 milliards de DH. Une recette qui sera affectée pour moitié au Fonds de cohésion sociale, le reste aux infrastructures socioéconomiques. L'impact estimé, une fois le produit totalement décompensé, sur le coût de la vie, devrait s'établir à moins de 100 DH par habitant et par an.

- Quelques mois après l'officialisation de l'installation de PSA Peugeot-Citroën, l'industrie locale se remet au goût de la croissance. Au moment où le dispositif infrastructurel se met en place sur le futur site de PSA Peugeot-Citroën, le second major du secteur ayant opté pour le Royaume, le secteur entame le dernier virage de l'année avec beaucoup de sérénité. Selon les derniers chiffres de l'Office des changes, l'industrie a bouclé une croissance de 17 pc à l'export à fin septembre dernier. Ces expéditions correspondent, en valeur, à quelque 35 milliards de DH.

*Al Bayane.:

- Une équipe de chercheurs et d'industriels a mis au point le projet "AquaSolar", une station de dessalement de l'eau, mobile et modulaire, fonctionnant à l'énergie solaire thermique et photovoltaïque, installée au Green Energy Park de Ben Guerir, selon un communiqué de l'Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (IRESEN). Le Nexus "eau-énergie" est d'une grande importance pour plusieurs pays notamment pour le traitement des eaux usées, saumâtres ou pour le dessalement de l'eau de mer, a indiqué le communiqué. Le projet AquaSolar est financé par l'IRESEN dans le cadre de l'appel à projet INNOTHERM I dont l'objectif est d'encourager les chercheurs et les industriels dans la conception et la réalisation de solutions innovantes 100 pc marocaines utilisant l'énergie solaire, a précisé le communiqué. 

- Le plan d'autonomie proposé par le Maroc est l'unique espoir pour parvenir à un règlement définitif de la question du Sahara, a estimé la présidente d'une ONG américaine de défense des droits de l'Homme qui a, par ailleurs, mis en garde contre les dangers sécuritaires pour la région qu'engendre la persistance de ce conflit. La proposition d'autonomie est à même de permettre aux femmes et aux hommes de la région de faire entendre leurs voix et décider librement de leur avenir, a souligné Kathryn Cameron Porter, qui est aussi fondatrice du Caucus des droits de l'homme au Congrès des Etats-Unis.

*Al Alam.:


- Le Maroc assurera-t-il son autosuffisance en gaz? La société irlandaise d'exploration pétrolière et gazière, Circle Oil, a annoncé avoir découvert un sixième site dans le cadre de sa campagne 2014-2015. Elle affirme avoir foré un puits de 871 m de profondeur entre le 8 et le 17 octobre dernier, soulignant que les expériences réalisées récemment ont montré que le rythme de production a atteint 45,4 millions de pieds cubes de gaz par jour.

- Entre le troisième trimestre de l'année 2014 et celui de 2015, l'économie marocaine a créé 41.000 postes d'emploi, dont 24.000 en milieu urbain et 17.000 en milieu rural, contre 58.000 une année auparavant, selon de récentes données du HCP.

*Al Mounaataf.:

- L'absence de l'approche genre dans le projet de loi de finances 2016 est contraire à la Constitution et aux conventions internationales. Malgré les efforts entrepris et ceux en cours pour consolider la place des femmes dans la fonction publique, la présence féminine dans la fonction publique n'a pas encore atteint la parité. Elle avoisine les 39,4 pc à fin mai 2015 contre 34 pc en 2002, selon un rapport sur le budget genre du PLF 2016.

- La gestion déléguée entraîne la hausse des prix. Selon Bouazza Kharrati, président de la Fédération marocaine des droits du consommateur, le régime fiscal appliqué sur la consommation de l'eau et de l'électricité est "injuste" pour les ménages marocains. Mohamed Meskaoui, président du Réseau marocain de défense des biens publics, estime que la délégation de la gestion des secteurs vitaux aux sociétés a provoqué un renchérissement des services publics.

*Bayane Al Yaoum.:


- Les inspecteurs et les directeurs des lycées ont reçu une note du ministère de l'Education nationale prévoyant l'enseignement des disciplines scientifiques en langue française au lieu de la langue arabe comme c'est le cas actuellement, selon une source du ministère de l'Education. Cette note a provoqué le désarroi des élèves et un débat plein d'inquiétude dans les rangs des professeurs qui ont affirmé ne pas être avertis de cette mesure impromptue.

- Le Maroc aspire à devenir un pôle stratégique et un acteur agissant sur les plans régional et international, a affirmé, vendredi à Marseille, le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire national, Driss Meroun. Intervenant lors d'une conférence sur "Cohésion territoriale et croissance inclusive dans une Méditerranée en transition", organisée dans le cadre de la Semaine économique de la Méditerranée (04-07 novembre), le ministre a rappelé que le Royaume a initié durant les deux dernières décennies plusieurs réformes dans les domaines de la gouvernance, de la démocratie, des droits de l'Homme et de la participation citoyenne.

*Assabah.:

- Les services du ministère de l'Intérieur s'apprêtent à effectuer une centaine d'opérations d'inspection l'année prochaine. L'objectif serait de vérifier l'application de la loi par les agents et les auxiliaires d'autorité dans les différentes régions du Royaume. Le contrôle couvrira également tous les services relevant du ministère, notamment les wilayas, les préfectures et les conseils de régions, de préfectures, de provinces et de communes, selon des sources informées.

- Les négociations entre les professionnels de l'industrie pharmaceutique et l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM) sur une nouvelle conception pour exploiter la titrisation lors de la préparation du dossier de la demande d'indemnisation ont été suspendues récemment pour des raisons d'ordre financier.

*Al Haraka.:


- L'épopée de la Marche Verte, issue du génie de feu SM Hassan II, constitue une importante étape historique ayant permis au Maroc de recouvrer ses provinces du Sud et de parachever son intégrité territoriale de manière pacifique, souligne l'agence de presse argentine indépendante Total news dans un dossier spécial à l'occasion du 40ème anniversaire de cette marche, qui a poussé le colonisateur espagnol à déguerpir et permis le retour des provinces du Sud à la mère patrie.

- L'Agence de presse africaine (APA News) s'est fait l'écho des investissements structurants, de près de 2 milliards de dollars (19 milliards DH), projetés dans le Sahara marocain par l'Office chérifien des phosphates (OCP), à travers sa filiale de Phosboucraâ, pour dynamiser davantage l'économie locale dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud. Ces investissements massifs sont annoncés alors que l'entreprise Phosboucraa, filiale d'OCP détenue à 100 pc depuis 2002, exploite des réserves en minerai de phosphate des plus faibles du sous-sol marocain, ce qui représente moins de 2 pc des réserves de phosphate connues au Maroc tel que confirmé auprès d'institutions mondialement reconnues comme l'organisme américain USGS (US Geological Survey)", fait remarquer APA News dans une dépêche diffusée dimanche.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le financement étranger des associations marocaines a atteint environ 260 millions de dirhams du 1er janvier à fin septembre 2015. Ce chiffre a été dévoilé lundi par le secrétaire général du gouvernement Driss Dahak lors de la présentation du budget sectoriel de son département à la Chambre des représentants. Ce montant ne reflète pas la totalité des subventions étrangères aux associations marocaines, a-t-il nuancé, précisant que les 260 millions de dirhams ne concernent que 881 déclarations émises par 194 associations au cours de la période précitée.

- Une étude du ministère du Tourisme a dévoilé le nombre faible des Marocains qui passent leurs vacances dans les hôtels. Le ministre de tutelle, Lahcen Haddad, a dévoilé les résultats préliminaires de cette étude consacrée au tourisme interne au titre de 2014, qui a conclu que le taux des Marocains qui effectuent des voyages touristiques ne dépasse pas 47 pc, dont 7 pc qui choisissent de séjourner dans les hôtels et les établissements classés. Haddad a noté, lors de la présentation du budget sectoriel de son département devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, que les dépenses quotidiennes par personne sont passées, en moyenne, de 461 dirhams en 2010 à 878 dirhams en 2014.

*Al Massae.:


- Des sources informées ont souligné qu'un état d'alerte a été décrété après la propagation de la fièvre aphteuse et la découverte de nouveaux foyers de contamination à Settat, El Jadida et Essaouira. Ces mêmes sources ont affirmé que les services sanitaires du ministère de l'Agriculture et les autorités locales ont œuvré au cours des deux derniers jours pour lutter contre la propagation de la maladie qui menace le cheptel national et ce, à travers la mise en quarantaine des zones infectées et l'abattage des animaux touchés par la maladie.

- Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) a appelé, au terme de sa visite au Maroc, le gouvernement à redoubler d'efforts pour réduire les disparités sociales et régionales et œuvrer à la promotion de l'accès des femmes au marché du travail. Dans son rapport, la mission du FMI a indiqué que le gouvernement doit mettre en œuvre des réformes fiscales à même de renforcer la résilience de l'économie nationale face aux chocs et d'ouvrir la voie devant les investissements dans les infrastructures, la santé, l'éducation et la protection sociale.

*Attajdid.:

- Un rapport du ministère de l'Emploi et des affaires sociales relatif à son bilan d'action au titre de 2015 a fait état de la réembauche de 3.033 salariés licenciés au cours des neuf premiers mois de 2015 et du recouvrement de 1,153 milliard de dirham au profit des salariés dans le cadre de la résolution des conflits individuels du travail. Quelque 56.186 plaintes ont été résolues, des 105.123 plaintes reçues par le ministère (53,44 pc), selon ce rapport. 

- Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlim Alami, a indiqué lundi, lors de la présentation du budget sectoriel du Haut-commissariat devant la Chambre des représentants, que son département entamera en 2016 une étude nationale relative à la famille, la deuxième du genre après celle de 1995. Cette étude concernera environ 12.000 familles représentant les différentes couches sociales et régions du Royaume pour cerner les différents aspects des changements survenus au cours des dernières années dans la structure des familles et leur impact sur le comportement démographique et socioéconomique de la population.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:


- Rachida Dati, députée européenne, a qualifié d'''historique'' le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de la commémoration du 40ème anniversaire de la Marche verte. Dans un communiqué, l'eurodéputée a souligné que ''pour marquer les 40 ans de la Marche Verte, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a prononcé un discours historique à Laâyoune''. Ce discours a été l'occasion pour le Souverain, a-t-elle ajouté, de ''réitérer son soutien indéfectible aux provinces du Sud et d'annoncer des mesures pour encourager un développement économique source de prospérité au bénéfice total de la population''.

- Les versions 2015 des normes internationales ISO 9001 et ISO 14001 portant respectivement sur les systèmes de management de la qualité et de l'environnement ont été adoptées en tant que normes marocaines par la commission nationale de normalisation des systèmes de management relevant de l'Institut marocain de normalisation (Imanor). L'adoption de ces nouvelles versions en tant que normes marocaines offrira aux entreprises marocaines des outils leur permettant de mieux s'organiser pour satisfaire les attentes du marché, a affirmé Imanor dans un communiqué. 

*Rissalate Al Oumma.:

- Les centrales syndicales dévoileront mardi, lors d'une conférence de presse, la date de la grève générale et de la marche nationale qu'elles comptent organiser. Les centrales syndicales se sont accordées au cours d'une réunion tenue mercredi dernier sur la mise en place d'une commission restreinte qui définira la date de la grève nationale qui, selon des sources syndicales, est prévue en fin de ce mois ou au début du mois prochain.

- Intervenant à la réunion du Comité de pilotage de l'Initiative OCDE-MENA pour la gouvernance et l'investissement à l'appui du développement, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a rappelé que le Maroc a réalisé plusieurs réformes à même de consacrer la transparence et la bonne gouvernance en matière d'investissement, maillon essentiel pour la création des richesses et des postes d'emploi. Outre l'adoption d'une nouvelle loi organique des finances (LOF) qui représente une composante fondamentale de la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance en renforçant l'efficacité et la transparence dans la gestion des finances publiques ainsi que les mécanismes de redevabilité et le rôle du Parlement, le Maroc a appliqué des réformes visant notamment l'amélioration du climat d'affaires, la consolidation des rôles des instituts de gouvernance et le renforcement du rôle du Conseil de la concurrence, a fait valoir le ministre.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le secrétaire général du gouvernement, Driss Dahak, a défendu, lundi, le bilan législatif du gouvernement devant la commission de la justice et de la législation, soulignant que le gouvernement a produit à fin octobre 2015 environ 4.352 lois, décrets-lois et arrêtés ministériels.

- La commission parlementaire de contrôle des finances publiques de la Chambre des représentants est appelée à étudier avant la fin de l'année quatre dossiers importants. Ses membres attendent les études commanditées à la Cour des comptes sur le fonds de l'équipement communal, le fonds spécial routier, le fonds de développement rural et le fonds de solidarité sociale. Contacté par "le Matin", le président de cette commission Idriss Adoui Skalli estime qu'il reste encore du temps pour pouvoir étudier en profondeur ces dossiers avant la fin de l'année. 

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé que les fonds nécessaires pour la mise en œuvre des projets lancés dans les provinces du Sud "sont déjà disponibles" et qu'ils seront débloqués "au fur et à mesure selon un calendrier précis qui s'étalera sur les années que prendra la mise en place de tous ces chantiers importants".(Entretien).

- L'éducation nationale active la mobilité des ressources humaines. Une opération rendue nécessaire, selon les responsables, vu les changements introduits aux académies régionales d'éducation et de formation. Dès janvier 2016, comme prévu par une nouvelle loi élaborée par la tutelle, 12 académies seront créées contre 16 actuellement. Des académies vont fusionner alors que d'autres vont tout simplement disparaître. "Les fonctionnaires et les stagiaires seront mutés selon le nouveau découpage en vigueur aux académies nouvellement créées, aux services provinciaux ou aux services scolaires", stipule le nouveau texte.

Libé
Mardi 10 Novembre 2015

Lu 840 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs