Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du lundi 15 février 2016


Voici les principaux titres développés par les quotidiens



*Le Matin.:

- SM le Roi Mohammed VI a procédé, dimanche à Casablanca, à l'inauguration du nouveau service de maternité de l'hôpital d'enfants Abderrahim Harouchi et du nouveau service des urgences de l'Hôpital 20 août 1953, et au lancement des travaux de construction du service des urgences (Trauma Center) et du Centre psychiatrique du CHU Ibn Rochd. Mobilisant des investissements de l'ordre de 250 millions de dirhams, ces projets s'inscrivent dans la droite ligne des objectifs du plan de développement de Casablanca qui vise à doter la métropole économique d'une infrastructure sociale de proximité et de pointe répondant aux besoins des citoyens, notamment en matière d'offre de santé.

- L'Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) planche sur un projet de développement des autoroutes de l'export. Concrètement, le projet consiste en l'optimisation de chaînes logistiques d'import-export door-to-door. Pour concevoir ce dispositif, l'institution a fait appel début janvier dernier à une expertise externe. Selon le régulateur logistique, l'optimisation de la chaîne logistique d'import-export suppose la bonne compréhension du niveau d'exigence du marché international et la mise en œuvre de solutions adaptées qui permettront de répondre à des attentes multiples en termes de réactivité, coût, qualité, délai, flexibilité, traçabilité et visibilité sur toute la chaîne. 

*L'Opinion.:

- Le Maroc a été désigné vendredi à l'unanimité par les pays africains coordonnateur du Groupe africain au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour l'année 2016. Cette décision unanime reflète la confiance que témoigne le continent au Maroc, véritable locomotive économique africaine et fervent défenseur des intérêts de l'Afrique. Le Royaume est en effet engagé en faveur de la promotion du commerce international en tant que vecteur de développement et de croissance en Afrique au-delà des frontières.

- Le Maroc s'érige aujourd'hui en un véritable pôle de stabilité, grâce aux multiples réformes politiques, constitutionnelles et économiques initiées depuis plusieurs années sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé vendredi à Munich Youssef Amrani, chargé de mission au Cabinet Royal. Dans un environnement particulièrement perturbé aux plans régional et international, "l'action de Sa Majesté le Roi a permis la consolidation du processus démocratique du Maroc, initié progressivement en toute sérénité, depuis l'accession de notre pays à l'indépendance, en faisant le choix de la modernité, du pluralisme politique et de l'ouverture économique", a souligné Amrani, qui intervenait dans le cadre de sa participation à la 52ème édition de la Conférence de Munich sur la sécurité.

Aujourd'hui le Maroc.:


- Le non-port de la ceinture devient une infraction de classe 2 passible d'une amende de 500 à 1.000 DH dans le futur code de la route. L'amende sera applicable soit au conducteur de la voiture, soit au passager auteur de l'infraction, ce qui constitue également une grande nouveauté dans le texte adopté. Les "tuk-tuk" sont désormais interdits puisque les députés ont approuvé l'interdiction de l'utilisation des triporteurs dans le transport des personnes dans les villes marocaines.

- Le ministère de la Santé a établi un plan de veille et de prévention à l'encontre de Zika, un virus qui se transmet par des moustiques Aedes. Dans une circulaire adressée aux directeurs régionaux et aux directeurs des CHU, le ministère appelle notamment à renforcer la veille et la surveillance épidémiologique en vue d'une détection précoce d'éventuels cas importés. Les voyageurs qui veulent se rendre aux pays touchés par le virus doivent être sensibilisés aux modes de transmission du virus. Il est aussi question d'intensifier les mesures de désinsectisation des navires et des aéronefs en provenance des pays affectés.

*Libération.:

- La première clinique juridique au niveau de la région du Grand Casablanca a été lancée récemment dans la capitale économique du Royaume, avec pour objectif principal le renforcement de la culture des droits de l'Homme au sein des établissements de l'enseignement supérieur. Lancée lors d'une rencontre sous la thématique "Cliniques juridiques : concept et mécanismes de travail", organisée par la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) Casablanca-Settat et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES) d'Ain Sbaâ, relevant de l'Université Hassan II, cette nouvelle structure juridique vise la diffusion de méthodes d'enseignement interactif ainsi que la sensibilisation en matière juridique.

- Le taux de couverture sociale ne dépasse pas 35 pc de la population active, a relevé, vendredi à Rabat, le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Abdellatif Zaghnoune, appelant à réfléchir à des mesures adéquates pour améliorer cette couverture. Intervenant lors de la 4ème édition du Forum des retraites, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le responsable a mis l'accent sur les défis majeurs à relever, notamment le poids du secteur informel qui porte préjudice à l'économie, soulignant la nécessité d'entreprendre les mesures nécessaires par tous les acteurs concernés pour limiter ce phénomène.

*Al Bayane.:


- Les prévisions météorologiques annoncent des pluies ou averses à caractère orageux. Ces pluies auront un impact positif notamment sur le volume des eaux retenues dans les barrages, le cheptel et le domaine forestier. Même si la campagne agricole semble compromise, ces pluies auront des effets bénéfiques sur le pays, notamment sur le monde rural.

- Les participants à la 7ème édition de "Marrakech Security Forum", qui a clôturé ses travaux samedi soir à Marrakech, ont appelé à assurer une meilleure coordination des stratégies de lutte contre le terrorisme et à une appropriation aux niveaux nationaux de tous les systèmes de lutte contre ce fléau. Ils ont également souligné, dans des recommandations formulées à la clôture de cette manifestation, l'impératif de prendre en charge la gestion du champ religieux au niveau de chaque Etat pour prévenir l'instrumentalisation de la religion à des fins de subversion.

*L'Economiste.:

- La nouvelle loi sur les accidents du travail en vigueur depuis janvier 2015 n'a été accompagnée ni d'une campagne de communication adéquate ni de sensibilisation. De même, aucun texte réglementaire prévu dans ce texte n'a vu le jour. "Nous attendons toujours les textes d'application. Cette loi est toutefois entrée en vigueur le 22 janvier 2015", souligne un assureur, notant que l'entrée en vigueur de cette loi s'est traduite par des bugs sur le terrain, car des victimes d'accidents de travail n'avaient aucune idée sur la démarche à suivre.

- Les premiers intérêts se manifestent sur le projet du nouveau port de Kénitra-Atlantique. A près d'un mois du délai de dépôt des dossiers de présélection, ce sont les compagnies d'ingénierie asiatiques qui animent la concurrence. La branche BTP d'ingénierie des groupes Sud-Coréens Hyundai et Daewoo, qui ne sont pas des novices dans le développement d'infrastructures d'envergure sur le marché marocain, sont déjà alignées. La compagnie China Harbour Engineering Company Ltd s'est aussi alignée sur Kénitra-Atlantique qui porte sur un investissement de 8 milliards de DH.

*Bayane Al Yaoum.:


- Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, a déclaré que l'extension du phénomène de l'habitat non réglementaire et l'incapacité des responsables à le stopper entravent les efforts visant à traiter le problème de l'habitat et à éliminer définitivement les bidonvilles. Intervenant lors d'une réunion d'information, vendredi dernier dans la préfecture d'Inzegane, Benabdellah a indiqué que le traitement global et définitif des problématiques relatives au raccordement de centaines de quartiers notamment aux réseaux d'eau, d'électricité et d'assainissement liquide, exige du courage de la part des responsables et de toutes les parties prenantes pour qu'ils prennent des décisions à même de mettre un terme à toute polémique stérile.

*Al Alam.:

- Le taux de couverture sociale ne dépasse pas 35 pc de la population active, a indiqué vendredi le directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), Abdellatif Zaghnoune. Intervenant lors de la 4è édition du forum des retraites, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Zaghnoune a souligné l'urgence d'engager un débat autour de la problématique de la couverture sociale afin de réfléchir à l'approche à mettre en place pour améliorer ce taux. Ainsi, Zaghnoune a mis l'accent sur l'existence d'une volonté commune pour donner un important élan à ce droit qui participe au renforcement de la cohésion sociale et la préservation de la dignité du citoyen.

*Akhir Saa.:

- La diplomatie marocaine doit être une diplomatie d'action et de détermination, capable d'interagir positivement avec l'environnement dans lequel elle évolue, a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar. Le ministre a noté que le Maroc, grâce à la vision et aux hautes orientations de SM le Roi, "œuvre à développer les différents mécanismes afin de marquer sa présence dans le nouveau système régissant le monde actuel".

- Les projets de lois organiques relatives au statut des magistrats et au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire ont créé de la controverse depuis le début de leur examen au parlement. Les organisations professionnelles des magistrats ont protesté contre le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid, en critiquant vivement les versions des deux projets de lois. Ramid a affirmé mercredi devant les parlementaires que le projet de loi organique relative au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire représente un tremplin pour entamer une réforme profonde et globale du système judiciaire du Royaume.

*Rissalate Al Oumma.:


- L'Afrique subit les effets déstabilisateurs du conflit artificiel entretenu autour du Sahara marocain, notamment par le groupe séparatiste du polisario, a affirmé, vendredi soir, le directeur général de l'Observatoire d'études géopolitiques (OEG), Charles Saint-Prot. Intervenant dans le cadre du 7ème "Marrakech Security Forum", le patron de l'OEG a fait savoir que le Maroc mène une action très concrète pour la stabilité de la région sahélo-saharienne, menacée par des groupes comme le polisario, en raison des liens de certains de ses membres avec les narcotrafiquants et autres organisations mafieuses, d'une part, et les groupes terroristes, d'autre part.

- L'Association marocaine de défense des droits des femmes a mis en garde, lors d'une conférence de presse tenue vendredi à Casablanca, contre l'impact du retard dans l'adoption de la loi de lutte contre la violence contre les femmes sur la hausse des cas de violence basée sur le genre, relevant l'absence d'un dialogue entre le gouvernement et la société civile concernant les difficultés qui entravent le processus d'adoption de ce projet de loi au Parlement.

*Al Massae.:

- Une source de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole a souligné que le virus de la grippe aviaire qui a touché certaines exploitations au Maroc est venu de l'Algérie à partir des frontières orientales. Said Chennaoui, membre de l'Association nationale des producteurs des viandes de volailles, a affirmé que le virus s'est introduit dans le territoire national à travers la contrebande de poussins infectés en provenance de l'Algérie.

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a plaidé pour une augmentation progressive du seuil minimal des retraites pour atteindre 3.000 dirhams. Benkirane, qui intervenait lors de la 4ème édition du Forum des retraites organisé par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et la Chaire prévoyance et retraites de l'Université internationale de Rabat sous le thème "la généralisation de la couverture sociale, un investissement générateur de croissance", a fait savoir que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) examine de son côté la possibilité de relever ce seuil à 1.500 dirhams.


*Attajdid.:

- Plusieurs régions marocaines ont enregistré en fin de semaine des précipitations qui devront se poursuivre jusqu'à mercredi. Le Maroc connaîtra également des chutes de neige lundi et mardi sur le Haut et le Moyen Atlas. Le responsable de la communication à la Direction de la météorologie nationale a expliqué que ces chutes de neige, les premières de cette saison, seront bénéfiques pour la nappe phréatique.

- La ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Jamila El Moussali, a mis en avant devant la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, la volonté du gouvernement d'augmenter la part des bourses destinées aux zones reculées qui souffrent de précarité. Dans un rapport qui a été présenté à cette occasion par la ministre, la commission parlementaire chargée d'une mission d'information au sujet des bourses universitaires a appelé à la mise en place de facultés multidisciplinaires et de cités et restaurants universitaires, ainsi qu'à la coordination entre les académies, les délégations provinciales et les associations des parents d'élèves.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Lors d'une réunion tenue samedi, les membres du secrétariat général du PJD se sont penchés sur l'opération exceptionnelle d'inscription sur les listes électorales qui s'est déroulée du 9 juillet au 20 août 2015, ainsi que sur une proposition non officielle présentée par le ministère de l'Intérieur et visant à diminuer le seuil électoral de 6 à 3 pc. Le PJD a émis des réserves concernant cette proposition soutenue par le PAM, le MP et le RNI.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), parti d'opposition en Algérie, a appelé samedi, par la voie de son président, à l'ouverture des frontières algéro-marocaines. "Il faut ouvrir les frontières pour renforcer nos capacités. Ceux qui s'opposent à l'ouverture de la frontière sont ceux qui profitent de cette situation d'isolement", a déclaré Mohcine Belabbas lors d'un meeting populaire animé à Alger à l'occasion du 27ème anniversaire de la création du parti.

- Avec sa nouvelle filière énergétique dans l'éolien, le Maroc est bien placé pour bénéficier des fonds internationaux qui devraient voir le jour après l'accord obtenu à Paris dans le cadre de la COP21, écrit vendredi le quotidien français "L'Opinion". La publication relève que les autorités marocaines ont fixé un objectif de 5.000 MW de capacité éolienne qui répondra en partie à la hausse annuelle de 5,5 pc de la demande d'électricité, ajoutant que l'essor industriel, le développement des activités de services et la progression de la demande domestique nécessitent des investissements constants dans les unités de production et le réseau de distribution.

Libé
Lundi 15 Février 2016

Lu 909 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs