Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du lundi 07 septembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 07 septembre 2015.:




*Le Matin.:

- Elections du 4 septembre: la sentence est tombée samedi matin sans grande surprise. Au niveau des communales, le PAM est parvenu encore une fois à occuper la première marche du podium en remportant 6.655 sièges, soit un 21,12pc des suffrages. Le Parti de l'Istiqlal a conservé la seconde position en obtenant 5.106 sièges (16,22pc des suffrages), contre 5.292 en 2009. Le PJD, troisième, a décroché 5.021 sièges, contre 1.513 en 2009, suivi en quatrième position par son allié gouvernemental, le RNI, avec 4.408 sièges (13,99pc soit 296 sièges en plus par rapport à 2009. De son côté, le parti du Mouvement populaire a gardé la même position que lors des précédentes communales, en obtenant 3.007 sièges, soit 9,54pc, contre 2.213 en 2009. Par ailleurs, l'USFP a été relégué à la sixième place (2.656 sièges, soit 8,43pc), alors qu'il s'était positionné quatrième en 2009. L'USFP est talonné par le PPS qui a remporté 1.766 sièges, beaucoup moins que les 3.000 espérés par Mohamed Nabil Benabdallah à la veille des élections. L'Union constitutionnelle a obtenu 1.489 sièges (huitième rang).

- Le transporteur national Royal Air Maroc (RAM) ambitionne de renforcer la fréquence aérienne entre le Brésil et l'Afrique à travers la mise en place d'un partenariat avec l'Institut brésilien du tourisme (Embratur). Pour ce faire, une rencontre a été organisée récemment à Brasilia entre le directeur de RAM au Brésil, Mehdi El Yaalaoui, et le président d'Embratur, Vinicius Lummertz, axée sur les moyens de promouvoir le flux de touristes circulant entre le Brésil et l'Afrique. Selon un communiqué d'Embratur, un organe fédéral lié au ministère du Tourisme brésilien, les deux parties ont convenu de travailler sur une proposition d'action conjointe afin de promouvoir l'offre brésilienne en Afrique à l'occasion des prochains Jeux olympiques de Rio de Janeiro. 

*L'Opinion.:

- Les partis de l'opposition ont écarté définitivement l'idée d'entrer dans des coalitions conduites par le PJD, invoquant des "irrégularités" et "des violations" commises lors des élections communales et régionales du vendredi 4 septembre. Le PAM, le PI, l'USFP et l'UC ont recommandé à leurs membres de respecter cette décision, en réponse à ces pratiques qui portent atteinte à la démocratie et consacrent la fraude électorale, indique un communiqué commun des quatre partis, rendu public à l'issue d'une réunion de leurs leaders. 

- L'Office national des chemins de fer (ONCF) annonce vendredi qu'il recevra, lundi prochain au Port de Tanger Med, le deuxième train à grande vitesse (TGV), dans le cadre de l'acquisition de 12 rames à grande vitesse au titre du projet de construction de la ligne à grande vitesse (LGV) qui reliera Tanger à Casablanca. Le transfert de ce deuxième train à l'atelier de maintenance de Tanger, qui intervient après le débarquement du premier train à grande vitesse en juin dernier, s'effectuera en plusieurs convois exceptionnels transportant les locomotives, les voitures, les bogies porteurs et les accessoires, précise l'ONCF dans un communiqué.

* L'Economiste.:


- 1.350 c'est le nombre de fréquences enregistrées par semaine sur la période estivale 2015. Une évolution de 5,7 pc par rapport à la même période un an plus tôt. Huit compagnies aériennes, sur les 43 au total (dont 3 marocaines) détiennent, à elles seules, 81,6 pc du nombre total des fréquences hebdomadaires sur la saison, soit 1.102 fréquences/semaine programmées. En tête se trouve le groupe Royal Air Maroc, avec 43,63 pc de parts de marché sur la période estivale, avec 589 fréquences par semaine.

- La stratégie de développement de l'agro-industrie sera axée dans un premier temps sur des filières à forte valeur ajoutée et ayant un gros potentiel à l'export, à savoir l'huile d'olive, la chocolaterie et confiserie, les viandes, les fruits et légumes, selon les opérateurs du secteur. Le contenu final de cette stratégie devrait comporter un programme d'accélération industrielle, des incitations à l'investissement, la valorisation de la production ou encore une mise à niveau de la transformation industrielle.

* Al Bayane.:

- L'Instance de la présidence de la coalition de la majorité s'est engagée samedi à gérer ses coalitions dans le cadre du respect du principe de la majorité gouvernementale et veillera à sa mise en œuvre au niveau de l'ensemble des collectivités territoriales. Dans un communiqué rendu public à l'issue de sa réunion après la proclamation des résultats des élections régionales et communales du 4 septembre, la présidence de la coalition de la majorité s'est félicitée des résultats positifs obtenus "qui dénotent de l'adhésion des citoyens à l'action de la majorité en général.

- L'affaire de vente des viandes périmées a révélé que ce trafic était destiné à financer des opérations de terrorisme. Un communiqué du ministère de l'Intérieur a indiqué que les neuf personnes impliquées dans cette affaire "consacraient une partie de leurs revenus et bénéfices résultant de ce commerce à financer le ralliement de volontaires à des camps relevant du groupe dit ''Etat Islamique'' (EI) dans la région syro-irakienne et à soutenir les familles des combattants dans les rangs de cette organisation terroriste".

*Bayane Al Yaoum.:


- Le PPS confirme sa position sur la scène politique nationale en tant que force montante, en remportant 1.766 sièges, soit une hausse de 60pc par rapport aux élections de 2009. Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, juge les résultats "satisfaisants", notant que les élections du 4 septembre se sont déroulées dans des conditions normales et ont été transparentes et sincères.

- Le forum civil démocratique marocain indique que le scrutin du 4 septembre s'est tenu globalement dans des conditions saines malgré des cas isolés de violence et d'achat de voix. Abdallah Saaf, président du Centre d'études et des recherches en sciences sociales, a affirmé que les observateurs du Forum civil démocratique et ceux de son Centre ont observé une "neutralité positive" de l'Etat durant la campagne et lors du jour du scrutin.

* Libération.:

- Le Bureau politique de l'USFP a relevé de graves irrégularités qui ont entaché les élections communales et régionales du 4 septembre, à commencer par la révision des listes électorales, en passant par le timing de la campagne et le jour du scrutin et en dernier lieu toutes les formes de fraude et d'embrigadement qui attestent de l'échec du gouvernement à garantir l'organisation d'élections transparentes.

- Les partis de l'opposition, à savoir l'Union socialiste des forces populaires, le Parti de l'Istiqlal, le Parti de l'authenticité et modernité et l'Union constitutionnelle se sont réunis ce samedi et ont diffusé un communiqué dans lequel ils critiquent les irrégularités qui ont entaché les élections communales et régionales tenues vendredi dernier. Suite à cela, les partis de l'opposition ont décidé d'écarter définitivement toute alliance menée par le PJD lors de la formation des conseils des arrondissements, des conseils des villes et des conseils régionaux.

*Al Haraka.:


- Lahcen Haddad, membre du parti du Mouvement populaire, souligne que les élections communales et régionales se sont déroulées dans un climat démocratique et sincère. Il a indiqué que l'Etat a pris ses responsabilités en assurant des élections libres, sincères et transparentes, hormis quelques infractions limitées et isolées qui n'ont pas influencé le vote des électeurs.

*Assabah.:

- Elections: Le PJD assure sa mainmise sur Casablanca, Rabat, Fès, Meknès et Agadir. Le parti de la lampe définit désormais les profils des nouveaux maires qui vont diriger ces grandes villes, après les bons résultats qu'il y a remportés.

- Mohamed El Ghali, professeur des sciences politiques à l'Université Cadi Ayyad de Marrakech, affirme que le PJD a réalisé un grand progrès dans les élections du 4 septembre par rapport à 2009, les résultats du parti ayant été quadruplés, en passant de 4pc à 16pc du total des sièges. Ces résultats sont le fruit de la méthode qu'a adoptée le parti de la lampe au niveau des villes et même des campagnes, a-t-il expliqué.

*Al Alam.:

- Le Parti de l'Istiqlal maintient sa position sur la scène électorale. Le parti a remporté une grande victoire malgré les dysfonctionnements majeurs ayant entaché l'opération électorale. Bien qu'il ait perdu certaines villes, le parti de la balance a remporté la région de Laayoune, Essakia El Hamra et maintenu les résultats qu'il avait obtenus en 2009. 

*Assahra Al Maghribia.:

- Les élections communales et régionales du 4 septembre ont démontré, si besoin est, que le Maroc était sur la bonne voie en matière de réformes démocratiques et reflété l'attachement des Marocains au processus de changement dans la stabilité et l'unité, a affirmé le professeur à l'université libre d'Amsterdam, Marzouk Oulad Abdellah. Ces élections "ouvrent la voie à plus de responsabilisation aussi bien des citoyens que des élus, appelés à faire montre de dévouement et d'abnégation au service de l'édification du projet sociétal démocratique et ouvert voulu par SM le Roi Mohammed VI", a souligné Oulad Abdellah.

* Al Ahdath Al Maghribia.:


- Les élections communales et régionales du 4 septembre se sont déroulées dans "des conditions normales" sur l'ensemble du territoire national, a affirmé le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad. "Les élections communales et régionales du 4 septembre se sont déroulées dans des conditions normales et selon les normes garantissant la transparence et la crédibilité (...) du processus électoral, hormis quelques incidents isolés dans certains bureaux de vote au niveau des communes rurales de Sidi-Bennour (3 bureaux), Rhamna (2), Kénitra (2) et Khémisset (2), a souligné le ministre de l'Intérieur lors d'un point de presse, dans la nuit de vendredi à samedi, consacré à la présentation des résultats partiels et provisoires de ces échéances.

- Le PJD est le grand gagnant du scrutin du 4 septembre. Le PJD a remporté la première position dans les régions et a doublé ses sièges au niveau des communes se classant troisième derrière le PAM et l'Istiqlal. Le parti s'est également distingué au niveau des grandes villes. 

* Attajdid.:

- Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a indiqué que le scrutin a démontré "que nous sommes un Etat qui avance sur la voie de la démocratie", ajoutant que ces élections "sont les meilleures qu'a connues le Maroc". Il a annoncé que les coalitions seraient gérées suivant une logique de la majorité.

- Le professeur universitaire Said Khamri a estimé que les élections communales et régionales n'ont pas apporté de grandes surprises, notant que la victoire du PAM était prévisible vu le nombre des circonscriptions qu'il a couvertes et la campagne électorale qu'il a menée. Il a souligné que le PJD reste le grand gagnant de ces élections parce qu'il a enregistré une grande avancée par rapport à 2009, alors que l'USFP est le grand perdant de ces échéances vu le nombre de sièges qu'il a perdus.

* Akhbar Al Yaoum.:


- Le PJD renforce son emprise sur les grandes villes. Le chercheur à l'Institut "Carnegie", Mohammed Mesbah, a relevé que le PJD a remplacé la gauche dans les zones urbaines caractérisées par une forte présence des classes moyennes qui s'intéressent davantage aux affaires politiques.

- Les élections du 4 septembre aux yeux de la presse étrangère: Le Monde: le PJD est le grand gagnant et l'opposition n'est pas sortie bredouille. "Washington Post": le Maroc est capable d'organiser des élections transparentes et saines. Le Figaro: le PJD a su comment cibler les villes. La presse espagnole : Benkirane a joué un rôle décisif dans les résultats du PJD.

* Al Massae.:

- "La Lampe" éclaire les grandes villes, le "Tracteur" laboure les campagnes et les forteresses de Chabat et Sajid s'effondrent à Fès et Casablanca. Le secrétaire général du PJD appelle les leaders de l'opposition à présenter leur démission, ces derniers évoquent "de graves infractions".

- Rachid Labkar, professeur à la Faculté de droit de Salé a indiqué que le PJD "est devenu un phénomène électoral, qui effraie les adversaires", ajoutant que "ces échéances auraient dû engendrer plus de participation de la part des citoyens".

* Rissalate Al Oumma.:

- En réponse aux "infractions commises par le gouvernement et le PJD", les partis de l'opposition (UC, PAM, PI et USFP) ont décidé, lors d'une réunion commune tenue samedi dernier, de boycotter toute coalition avec le PJD.

- Selon un classement du Forum économique mondial, le Maroc occupe la première place dans le continent africain en termes de qualité de l''infrastructure ferroviaire devant l'Afrique du Sud (3ème position), la Tunisie (5ème position) et l'Algérie (9ème position).

Libé
Lundi 7 Septembre 2015

Lu 347 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs