Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du jeudi 10 septembre 2015




 Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 10 septembre 2015

*Le Matin.:

- A l'occasion du deuxième anniversaire du lancement de la nouvelle politique nationale d'immigration et d'asile, initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration a organisé hier, en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, un séminaire sur le thème : la nouvelle politique migratoire du Maroc : deux ans après le lancement . Cette manifestation a été l'occasion de rappeler le bilan de l'opération de régularisation exceptionnelle qui a permis à quelque 18.600 immigrés clandestins de se mettre en conformité avec la loi et d'avoir ainsi des papiers de séjour. Grâce à cette politique, des milliers de personnes ont renoncé à traverser le détroit au péril de leur vie, selon Anis Birou, le ministre chargé des MRE et des affaires de la migration. 

- Le pourcentage des femmes élues communales a connu une augmentation significative, passant de 0,5pc en 2003 à 12,38pc en 2009 pour atteindre 21,18pc en 2015 (en deçà de la prévision initiale du ministère de l'Intérieur de 26pc). Mais la présence féminine au sein des bureaux exécutifs des communes n'est pas encore à la hauteur des aspirations. Le président du Conseil national des droits de l'Homme, Driss El Yazami, estime qu'il s'agit d'un véritable enjeu pour les partis politiques qui sont appelés à encourager la candidature des femmes élues à la présidence des conseils des collectivités territoriales. 

*L'Opinion.:

- Le Maroc a conforté sa place de première destination des capital-investisseurs en Afrique du Nord, région qui a drainé 5,3 milliards de dollars ces dernières années, selon un rapport de Private Equity and Venture-Capital Association (AVCA). Au volet des Investissements directs étrangers, le Maroc est demeuré le champion de la zone d'Afrique du Nord ces dernières années avec plus de 3,6 milliards de dollars d'IDE captés en 2014, d'après la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Dans son rapport sur les "tendances globales de l'investissement", l'organisme onusien souligne que seul le Royaume a réussi à dégager une solide croissance à deux chiffres à un moment où les tensions politiques et sociales ont entraîné le ralentissement des flux d'investissement vers la région. 



- Une quinzaine de PME marocaines ont réalisé des résultats probants en termes de maîtrise de leurs coûts énergétiques, à la faveur d'un projet de promotion de la croissance verte par des partenariats avec le secteur privé au Maroc, initié par le Département d'Etat américain. "Le projet a donné lieu à plusieurs perspectives pour les sociétés participantes, en maîtrisant leurs coût énergétiques. Ceci peut aussi évoluer vers la mise en place de modèles ESCO (sociétés de services énergétiques) ou par l'introduction de technologies renouvelables", souligne un communiqué du Centre mondial de l'environnement (WEC), mandaté par le Département d'Etat US pour l'exécution de ce projet.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Le ministère de l'Economie et des finances vient tout juste de publier une circulaire qui propose une mise à niveau des entreprises et établissements publics (EEP). Le ministère veut désormais une visibilité complète sur les dépenses et les coûts des projets lancés par les EEP. La rentabilité et la transparence sont dressées comme critères. Les grands projets d'investissement étrangers doivent être assistés prioritairement par les EEP. Ces derniers doivent payer leurs fournisseurs dans un délai n'excédant pas 60 jours.

- Le Maroc a encore beaucoup à apprendre en matière de transparence dans la gestion des deniers publics. Et pour cause, avec un score de 38 sur 100 en 2015 (identique donc à celui de 2012), le Maroc offre une information minimale. Il est classé 74ème, selon le constat formulé par Transparency Maroc en partenariat avec l'organisation internationale indépendante, l'International budget partnership (IBP), qui vient de publier les résultats de la cinquième édition de l'enquête internationale sur l'Indice du budget ouvert 2015. Celle-ci porte sur trois piliers de la redevabilité budgétaire : la transparence des finances publiques, la participation des citoyens et le pouvoir des institutions indépendantes de contrôle du budget de l'Etat.

* Libération.:

- On ne compte plus les saisies faites ces derniers mois d'aliments et de viandes impropres à la consommation. Faut-il céder à la panique face à ces saisies récurrentes? La situation n'est pas si dramatique comme laissent penser les dernières opérations de saisie menées par les autorités compétentes. Mais cela n'empêche pas que le danger rôde dans les parages. Certains commerçants sans scrupules continuent à écouler ces produits impropres sans considération de leur dangerosité sur la santé des consommateurs, a précisé Rachid Hariri, vice-président de l'Association marocaine de protection et d'orientation des consommateurs.



* Al Bayane.:

- Les indicateurs du secteur touristique sont au vert. Après un premier semestre qualifié de terne et de négatif, le tourisme affiche une embellie. Le mois de juillet a permis de compenser la baisse enregistrée durant les six premiers mois de l'année avec 218.000 arrivées additionnelles contre 130.000 au premier semestre 2015. Le nombre des arrivées touristiques aux postes frontières pendant le mois de juillet 2015 a fortement progressé pour s'établir à +14,6 pc.

- L'ambassadeur représentant permanent du Maroc à New York, Omar Hilale, président de la 3e Commission de l'Assemblée générale, a été lundi l'invité du Conseil des droits de l'Homme (CDH) à Genève, pour présenter sa vision sur la coordination entre la commission et le CDH ainsi que les moyens de la renforcer. Organisée à l'initiative conjointe de Omar Hilale et du Président du CDH, l'ambassadeur Joachim Rucker (Allemagne), cette réunion est une première du genre où un président de la 3e commission de l'Assemblée générale rencontre les membres du Conseil des droits de l'Homme. Dans sa présentation devant le Conseil, l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à New York a souligné l'impératif de renforcer la coordination entre ces deux principaux Organes onusiens en charge de la promotion et la protection des droits de l'Homme. 


* L'Economiste.:

- Le conseil d'administration de la Samir du 8 septembre a accouché d'une souris. Aucune décision importante n'a été prise. Les administrateurs ont cependant constaté la poursuite de la dégradation de la situation de l'entreprise. Après le résultat déficitaire de 2,5 milliards de DH en 2014, le raffineur essuie une perte de 2,2 milliards de DH rien que sur les six premiers mois de 2015.

- Après la performance de juillet dernier, les ventes automobiles accusent une contraction passant de 17 à 14 pc en août. Une baisse qui s'explique par les mauvais résultats du segment utilitaire. Au niveau du cumul, l'activité est plutôt au vert. Elle totalise 1,35 pc. La bonne santé du segment du tourisme s'explique surtout par la dynamique du duo Dacia/Renault. Les deux marques ont écoulé respectivement 22.512 et 7.226 voitures lors des 8 premiers mois.

*Assabah.:


- Le ministère de l'Intérieur annonce lundi comme dernier délai pour la constitution des conseils des régions et mercredi pour les conseils des communes. Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad a ainsi fixé une date limite pour l'accomplissement des alliances nécessaires pour constituer ces conseils.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le Grand Casablanca continue de se positionner à la tête de l'ensemble des régions du Royaume en termes de PIB par habitant. Celui-ci, largement supérieur à la moyenne nationale (27356 DH), a enregistré un accroissement de 7,3% en 2013, pour se situer à 52903 DH, indique Le Haut-Commissariat au plan qui a procédé à l'élaboration des comptes régionaux pour l'année 2013.

*Al Haraka.:

- La septième édition du Salon MED-IT, événement de référence des professionnels des technologies de l'information, se tiendra les 25 et 26 novembre prochain au Palais des Congrès à Skhirat, avec un focus sur la 4G, ses propres perspectives et celles qui s'ouvrent au marché. Organisée par XCOM et parrainé par le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, ce salon mettra en avant les opportunités que les nouveaux usages vont générer pour la compétitivité et la productivité des entreprises du Royaume, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.

*Al Mounaataf.:


- Les élections communales et régionales, organisées le 4 septembre courant au Maroc, viennent confirmer l'adhésion des populations des provinces du Sud du Royaume à la politique de régionalisation avancée mise en place par SM le Roi Mohammed VI, a souligné Moctar Ben Haidara, président de la Fédération Mondiale des Amis du Sahara Marocain (FEDMASAMA).



- La Cour des comptes a ouvert lundi ses portes devant les partis politiques pour qu'ils déposent l'état des dépenses engagées par leurs candidats, relatives à leurs campagnes électorales des élections du 4 septembre dernier.

*Al Alam.:

- Le PDG de Royal air Maroc (RAM), Driss Benhima, a affirmé que la convention de partenariat signée entre la RAM et les promoteurs de la Biennale africaine de la photographie de Bamako traduit le soutien constant et concret fourni par la compagnie en vue de promouvoir la culture et le rayonnement des activités artistiques en Afrique. En vertu de cette convention, signée lundi dernier dans la capitale malienne par le PDG de la RAM et le directeur général des Rencontres africaines de la photographie, Samuel Sidibe, en présence notamment de la ministre malienne de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme, Mme Ramatoulaye Diallo N'Diaye, la Compagnie marocaine devient le transporteur officiel de cette manifestation d'envergure continentale pour les deux prochaines éditions (2015 et 2017).



* Al Massae.:

- Le Maroc a conforté sa place de première destination des capital-investisseurs en Afrique du Nord, région qui a drainé 5,3 milliards de dollars ces dernières années, selon un rapport de Private Equity and Venture-Capital Association (AVCA). "Avec 156 transactions, la région se taille ainsi une part d'environ 15 pc du total des transactions de private equity enregistrées à l'échelle continentale durant la période 2007-2014", précise le document dont se fait l'écho l'agence helvétique Ecofin. Le Maroc, l'Egypte et la Tunisie se sont ainsi taillé la part du lion à l'échelle de la région nord-africaine, avec 90 pc de l'ensemble des transactions réalisées.

* Attajdid.:


- Les contours des alliances de la majorité commencent à se dessiner à l'approche du dernier délai de dépôt des candidatures pour la présidence des conseils régionaux et communaux. Les régions Tanger-Tétouan et "Draâ-Tafilalet" sont revenues au PJD, alors que le parti du Mouvement populaire dirigera les régions de "Fès-Meknès" et "Beni Mellal-Khénifra". Le candidat du RNI présidera quant à lui la région de "Souss-Massa", tandis que le PJD a présenté Abdessamad Sakkal à la présidence de la région de Rabat-Salé-Kénitra. La coalition gouvernementale a également tranché sur les mairies de Rabat et de Salé qui reviendront au PJD en plus du soutien du candidat du parti de la Lampe pour présider la commune urbaine de Tétouan.

- "Les cas d'incompatibilité" ont provoqué la confusion au sein de plusieurs formations politiques à l'approche de la date limite de dépôt des candidatures pour les conseils des préfectures et des provinces. Plusieurs partis politiques ne se sont pas rendu compte de la présence de cas d'incompatibilité entre l'appartenance au conseil régional et la qualité de membre dans un conseil de préfecture, de province ou la présidence d'une Chambre professionnelle, selon l'article 82 de la Loi organique relative à l'élection des membres des conseils des collectivités territoriales.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Le Maroc occupe la 17ème place dans le classement des prix de l'essence dans le monde arabe avec un prix de 1,08 dollar le litre (9,7 DH) selon le site "Global petrol price" spécialisé dans le classement des prix du pétrole dans le monde. La Libye arrive en tête du classement avec 0,14 dollar, suivie de l'Arabie Saoudite avec 0,16 dollar et le Koweït avec 0,21 dollar le litre.

* Al Ahdath Al Maghribia.:


- La participation des femmes, aux côtés des hommes, au processus électoral est un indicateur "très fort" du progrès démocratique du Maroc, a indiqué, samedi à Rabat, Sabra Bano, chef de mission au sein de l'organisation Gender Concers International (GCI). Lors d'un point de presse tenu en vue de présenter les premiers résultats du rapport d'observation du GCI, selon une approche genre, des élections communales et régionales du 4 septembre, Sabra Bano a relevé que l'organisation est en mission au Maroc pour observer la représentativité politique des femmes à différents niveaux et à toutes les étapes du processus électoral, en tant qu'électrices, candidates et responsables de l'opération de vote. Les femmes avaient un accès libre au sein et en dehors des bureaux de votes et aucun indice de pression contre elles n'a été observé, a-t-elle noté.

- Le site spécialisé dans l'immobilier "Mubawab" a affirmé que le marché immobilier a connu au cours des deux derniers mois une reprise significative. Un bulletin du site du mois d'août a relevé une hausse estimée à 3 pc de la moyenne du mètre carré dans les grandes villes, notamment à Casablanca et Tanger avec un taux de 5 pc et Fès avec 4 pc. Le prix du mètre carré a atteint 16.303 DH à Casablanca enregistrant la plus forte hausse depuis la fin de 2013.

* Rissalate Al Oumma.:

- Un officier commandant la compagnie de la Gendarmerie Royale de Oued Amlil, relevant de la province de Taza, ainsi que cinq autres gendarmes ont été placés en garde à vue soupçonnés d'avoir causé la mort d'une personne interpellée lors d'une campagne d'assainissement opérée le 1er septembre 2015, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. "L'enquête, menée par la brigade nationale de la Gendarmerie Royale, sous la supervision du parquet compétant, a montré que cet officier et les gendarmes incriminés ont causé la mort d'une personne interpellée lors d'une campagne d'assainissement opéré le 1er septembre 2015", ajoute la même source. 

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le président du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Omar Azziman, affirme que "l'école de qualité est fondée sur la reconsidération des métiers de l'éducation et de la formation", ajoutant qu'"il sera bénéfique, dans le cadre des lois régissant la régionalisation avancée, d'octroyer des prérogatives aux collectivités territoriales pour soutenir l'école marocaine au niveau local et régional, notamment dans les domaines ayant trait aux structures scolaires, leur aménagement et leur équipement".

Libé
Jeudi 10 Septembre 2015

Lu 324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs