Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réveillons-nous, ils sont devenus fous !




Sois journaliste et tais toi ! sinon, tu es bon à flinguer. Elle se résumerait ainsi la dernière ténébreuse fatwa commise par un certain Nhari à l’encontre de notre confrère Mokhtar Larhzioui, rédacteur en chef d’Al Ahdat Al Maghribia.
Mais ils sont en retard  non pas d’une guerre, mais d’une ère. Ils se sont carrément trompés d’époque. Merci Mokhtar d’avoir réussi à sortir le rat de son trou, bien qu’il n’en soit pas à sa première maladresse, bourde ou bêtise.
Ce n’était sûrement pas là  ton but.  Ton but est de loin  plus noble. Les individus, genre Nhari, en fait, tu  n’en as que cirer. C’est le pays qui t’intéresse, ses acquis et les perspectives d’avenir qui doivent être les siennes, qui doivent être au diapason des ambitions de citoyennes et citoyens conscients et responsables au grand dam des trop petites mentalités de cette gente qui s’octroie de manière intempestive, arbitraire, irresponsable, bête et stupide, le droit de redresser nos torts, nous autres pécheurs de facto et donc par fatalité.
 Oui, Mok, nous sommes condamnés à être mineurs, malgré toute l’histoire d’un pays qui existe depuis des lustres. Qui est depuis toujours un point de rencontre entre différentes civilisations et diverses croyances et religions. C’est ce Maroc qu’ils veulent dénaturer, détourner vers des concepts obscurs et des idéologies obscurantistes qui n’ont jamais, au grand jamais, été les siens.
Vas-y, Mok, fonce ! Ce n’est pas ton combat à toi seul, loin de là. C’est celui de tous les journalistes dignes de l’être. C’est celui de toute une société. Plus de place pour quelque lâcheté que ce soit. Assumons. Ils sont devenus fous !
Il n’en reste pas moins que j’aurais quelque reproche à te faire. Après ton passage irréprochable puisque posé et responsable sur la nouvelle chaîne « Al Mayadine », et la malheureuse réaction de l’autre, je me suis trouvé dans l’obligation d’écouter cet autre.  Jusque-là je ne le connaissais, au gré de quelques malheureuses lectures, que de nom. Mais depuis j’ai visionné  son lugubre show, j’ai trop de mal à me défaire d’un ulcère  trop tenace. Surtout que le gars qui se veut redresseur de torts, se trouve, en réalité être un fieffé menteur. Il a effrontément et honteusement dénaturé tes propos avant de chercher à mettre ta tête à prix.
 Tout cet élan de solidarité, à ton  égard, nous rassure après tout, Mok.
  Ton clan, c’est bien sûr le nôtre. C’est, sans contexte, celui des Marocaines et Marocains soucieux de voir leur pays se hisser à la hauteur de ceux où le citoyen l’est à part entière, où il jouit de ses pleins droits, d’une dignité pleine et entière.
 Réveillons-nous, ils sont devenus fous, Mok !

Mohamed BENARBIA
Lundi 2 Juillet 2012

Lu 2133 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs