Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion houleuse du Conseil supérieur de la fonction publique

La FDT scandalisée par les propos irresponsables de Benkirane concernant les fonctionnaires




Réunion houleuse du Conseil  supérieur de la fonction publique
Visiblement le bras de fer entre le chef du gouvernement et les centrales syndicales devrait perdurer. Les dernières déclarations de Abdelillah Benkirane à l’occasion de l’ouverture, mardi dernier,  de la réunion du Conseil supérieur de la Fonction publique ont mis en colère les syndicalistes des trois centrales les plus représentatives. 
Dans une déclaration à Libé, Abdelhamid Fatihi de la FDT n’a pas  mâché ses mots. «Le chef du gouvernement devait focaliser son intervention essentiellement  sur la question de la révision globale du statut général de la Fonction publique. Mais il a été complètement hors sujet. Pire, il n’a pas hésité à mettre à l’index les fonctionnaires marocains », nous a-t-il affirmé. Il a ajouté, non sans colère que « dans son intervention, le chef du gouvernement a soutenu que le fonctionnaire de l’administration marocaine, en général, ne méritait  pas que l’on lui attribue la note 18 sur 20 », estimant que celui-ci n’est nullement qualifié pour mériter une telle note.  Il s’est permis d’accuser le fonctionnaire marocain de tous les maux ».
La FDT, poursuit le même syndicaliste, « dénonce toutes les accusations du chef du gouvernement contre des fonctionnaires. « Les propos de Abdelillah Benkirane sont irresponsables et indignes d’un chef de gouvernement  », a martelé  Abdelhamid Fatihi, ajoutant que « le plus grave dans ces déclarations, c’est qu’elles touchent à la dignité du fonctionnaire et qu’elles émanent d’un chef de gouvernement. Elles sont tout simplement  irresponsables».
 Mais, a-t-il ajouté, « le discours de Abdelillah Benkirane n’est qu’une autre offensive qui s’inscrit dans le cadre de la  stratégie du chef du gouvernement ; lequel, jusqu’à aujourd’hui, s’est employé à cibler délibérément la classe moyenne dont les fonctionnaires sont une partie intégrante ». Et notre syndicaliste de conclure que « toutes les décisions du chef du gouvernement attestent de ce constat. Notamment les  hausses des hydrocarbures et les augmentations des prix des produits alimentaires qui ont gravement impacté le coût de la vie».  
Intervenant au cours de la première réunion du Conseil supérieur de la Fonction publique, mardi, Benkirane avait, en effet, adressé des critiques acerbes à l’administration marocaine. Il s’est dit surpris de la voir engloutir 103,7 milliards de dirhams par an du budget de l’Etat, sans pour autant laisser une image positive chez les citoyens. Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de s’attaquer aux dysfonctionnements qui la minent en profondeur. 
Benkirane avait, par ailleurs, fait allusion à une éventuelle organisation d’une nouvelle opération de départs volontaires en exhortant le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration à ne pas chercher une solution à la question  des salaires des fonctionnaires, mais à « s’entendre avec eux et leur accorder une part de cette masse salariale afin qu’ils partent définitivement».
Il convient de préciser que l’ODT (Organisation démocratique du travail) s’est retirée des travaux de cette réunion au motif que les propos tenus par le chef du gouvernement étaient attentatoires à la dignité de l’ensemble des fonctionnaires marocains et a demandé à celui-ci de respecter les engagements stipulés par l’accord du 26 avril 2011 et d’initier un véritable dialogue avec les différents partenaires sociaux. 

Naîma Cherii
Vendredi 13 Juin 2014

Lu 916 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs