Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du conseil administratif du FCAK

Considéré comme le plus ancien Festival de cinéma au Maroc, le FCAK est également celui qui bénéficie de moins de subventions.




Les organisateurs du Festival du cinéma africain de Khouribga  présente le rapport
financier de la
dernière édition



Le conseil administratif  de la Fondation du Festival du cinéma africain  de Khouribga (FFCAK) a tenu  sa session ordinaire, lundi dernier, à la salle des réunions de la province de Khouribga. Ladite réunion était présidée par le gouverneur de la province   Abdellatif Chadali et le président de la Fondation   Noureddine Sail, en présence des membres du conseil administratif, y compris les représentants du Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra.
Après l’intervention du président de la Fondation et du gouverneur de la province, El Houssine Andoufi a présenté le rapport moral de la 18ème édition du festival en dressant un bilan général des activités de l’édition, notamment le Grand prix Ousmane Sembene attribué au réalisateur marocain Mohamed Mouftakir pour son long métrage, «L’Orchestre des aveugles». Il a conclu son rapport par un ensemble de recommandations.
Ensuite, c’était au tour du trésorier, Azzedine Grirane, de présenter un  rapport financier détaillé de ladite édition. Il  s’est étalé sur les revenus de la Fondation qui ont atteint 3.790.629 DH, perçus des différentes institutions, en particulier la subvention du Groupe OCP, du Centre cinématographique marocain et de la région.
Après  discussion des rapports moral et financier et leur  approbation  à l’unanimité, on a procédé au remplacement du défunt Mohamed Bastaoui par son collègue Mohamed Khouyi au sein du bureau exécutif de la Fondation.
Il est, par ailleurs, à noter que le FCAK constitue un rendez-vous cinématographique annuel visant à renforcer les liens étroits entre les cinéastes marocains et leurs confrères africains, ainsi qu’à renouer avec l’un des aspects culturels de la dimension africaine du Maroc. Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par la Fondation du FCAK, ce festival de cinéma, fondé en 1977, est parmi les plus anciens du Maroc. Il a, en effet, pour vocation de faire la promotion des cinéastes africains et de jeter la lumière sur les dernières productions et créations africaines qui commencent désormais à s’imposer sur la scène mondiale, notamment lors des festivals internationaux et la commercialisation des films.
Le FCAK est devenu, au fil des éditions, un lieu de rencontre des cinéastes africains et des fans de ce genre de cinéma. Il s’agit aussi d’une occasion propice pour les réalisateurs du continent de faire découvrir au public leurs dernières œuvres et de mettre en valeur la présence distinguée de la femme africaine dans le domaine du cinéma.

Chouaib Sahnoun
Jeudi 24 Mars 2016

Lu 1030 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs