Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du Conseil de l’Internationale socialiste

Les 11 et 12 novembre à Istanbul




Réunion du Conseil de l’Internationale socialiste
Le Conseil de l’Internationale socialiste se réunira les 11 et 12 novembre courant à Istanbul pour discuter de sujets se rapportant essentiellement au Printemps arabe, aux changements profonds qui s’opèrent dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et à la vision du centre-gauche pour l’économie mondiale.
Cette réunion verra la participation du président de l’IS, George Papandreou, du secrétaire général de la même organisation, Luis Ayala, et du président du Parti républicain du peuple (CHP), Kemal Kiliçdaroglu, aux côtés de représentants de plus de 100 partis politiques membres de l’IS, dont l’USFP, apprend-on auprès du CHP, la principale formation de l’opposition en Turquie, qui accueille cette réunion.
Les participants se pencheront sur deux thèmes principaux: «Les crises actuelles liées aux luttes pour la démocratie, notamment au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et les conflits qui menacent la paix et la sécurité dans cette partie du monde» et «La vision de centre-gauche pour l’économie mondiale» en mettant l’accent sur la croissance, l’emploi et l’égalité, et pour un nouvel agenda pour le développement.
La réunion du Conseil de l’IS à Istanbul a été décidée en septembre dernier au siège des Nations unies par le Présidium de l’IS, une organisation politique internationale qui regroupe la majeure partie des socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes du monde, ainsi que certains démocrates.
Le Conseil de l’IS se réunit deux fois par an. Sa dernière réunion s’était tenue en février dernier à Cascais, dans la région de Lisbonne au Portugal.
L’Internationale socialiste, qui compte 154 partis et organisations politiques des quatre coins du monde, entre membres de plein de droit, membres consultatifs et observateurs, a pour but de renforcer les relations existant entre les partis affiliés et de coordonner leurs attitudes politiques et leurs activités par consentement. Elle cherche aussi à étendre ses relations avec d’autres partis d’orientation socialiste non membres qui désirent coopérer avec elle.

MAP
Samedi 9 Novembre 2013

Lu 376 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs