Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du Bureau politique de l’USFP

Les campagnes de dénigrement désespérées ne peuvent aucunement affecter notre volonté de poursuivre la défense de notre intégrité territoriale




Le Bureau  politique de l’USFP a tenu, lundi 7 mars 2016,  sa réunion ordinaire consacrée à l’examen d’importantes questions dont le mémorandum  sur le système électoral adressé  aux secrétaires généraux des partis politiques, la commémoration de la Journée internationale de la femme, les conséquences de la participation de la Chabiba Ittihadia au congrès  de l’Union internationale de la jeunesse socialiste ainsi que les rapports sur les activités régionales, provinciales et sectorielles du parti.
Après l’exposé  présenté par le Premier secrétaire concernant toutes ces questions, le Bureau politique a passé en revue les développements positifs générés par le mémorandum  du parti sur les élections législatives, que ce soit lors de la rencontre avec le bureau politique du PAM ou au cours des débats continus avec les secrétaires généraux d’autres partis.
Le Bureau politique a considéré que cette dynamique doit se poursuivre également dans le cadre des concertations avec le gouvernement  en vue de parvenir à des réformes du système électoral  garantissant la transparence et l’intégrité,  une large participation, la représentativité effective des différentes forces  ayant du poids sur le champ politique, et ce pour l’édification d’une institution législative  qui traduit la pluralité et la diversité  dont regorge la société marocaine.
 A l’occasion de la Journée internationale de la femme, le Bureau politique a tenu à saluer toutes les femmes marocaines et à exprimer la volonté du parti  de poursuivre ses luttes aux côtés des forces démocratiques  et modernistes  afin de  parvenir à réaliser l’égalité et la parité et mettre fin à toute forme d‘injustice et de dépréciation dont souffrent des millions de femmes  de par leurs conditions politiques, économiques, sociales, culturelles et juridiques   qui persistent à sous-estimer les droits de la femme.
Le Bureau politique s’est félicité des actions positives entreprises par l’Organisation socialiste des femmes ittihadies  et des efforts  déployés  par ses militantes aux côtés des forces politiques et sociétales qui partagent  la même vision  progressiste concernant les droits de la femme pour  faire face  au courant  rétrograde et au discours réactionnaire  visant à mettre en cause  les  acquis réalisés par la femme marocaine et  à empêcher la consolidation de ces derniers.
Le Bureau politique a pris acte également du rapport de la Chabiba Ittihadia  qui a pris part au congrès de l’Union internationale de la jeunesse socialiste organisé  en Albanie.  Après un examen approfondi  des répercussions à caractère fallacieux suite à cette participation, le Bureau politique a évoqué  les viles  campagnes  visant à semer la zizanie et accuser à tort le parti, ses leaders et ses cadres de trahison, et ce depuis le  congrès de l’Union africaine tenu à Nairobi en passant par les Conseils de l’Internationale socialiste, particulièrement celui de Barcelone,  New York et Luanda jusqu’au Congrès de la jeunesse socialiste tenu à Tirana.
Tout en soulignant que les leçons de l’histoire et les vérités irréfutables sur le terrain  ont, depuis toujours, donné raison à notre parti, démontré  la justesse de notre engagement, la force de nos positions nationales, ce qui renforce la place qu’occupe l’USFP dans les différentes instances internationales et régionales, le Bureau politique :
 Confirme aux bases du parti et à l’opinion publique que de telles campagnes désespérées n’affecteront  nullement notre volonté à poursuivre  notre devoir de défendre  notre intégrité territoriale  et de militer sans relâche et en toute indépendance, du fait que le parti est le continuateur légitime du mouvement de libération nationale, aux côtés  de toutes les forces du pays  auxquelles nous lient les constantes nationales et la lutte commune.
Le Bureau politique demande aux instances de la Chabiba Ittihadia d’examiner et d’évaluer  tous les faits concernant sa participation à ce congrès  et partant de prendre les décisions appropriées à propos de sa contribution et ses relations internationales, et ce dans le cadre des options stratégiques et des orientations générales du parti en étroite relation avec les positions nationales progressistes pour lesquelles notre peuple a consenti  d’inestimables sacrifices.
 

Jeudi 10 Mars 2016

Lu 1185 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs