Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du Bureau politique de l’USFP avec les responsables provinciaux et régionaux du parti


Driss Lachgar : “Ce qui distingue notre projet politique est l’homogénéité et la clarté”
“Nous avons refusé d’intégrer le gouvernement Benkirane car le pays a grand besoin d’une opposition forte”



Réunion du Bureau politique de l’USFP avec les responsables provinciaux et régionaux du parti
Le Bureau politique de l’USFP a tenu, samedi dernier au siège du parti à Rabat, une réunion avec les responsables provinciaux et régionaux du parti, pour discuter des mécanismes qui sont à même de faciliter l’intégration des militants du Parti travailliste et du Parti socialiste dans les structures de l’USFP aux niveaux régional et provincial.
Lors de cette rencontre, Driss Lachgar a tracé une ligne de démarcation entre la coordination institutionnelle qui peut être ouverte à d’autres partis politiques, et les alliances que peut établir le parti hors des institutions et qui sont basées sur le référentiel comme avec le parti de l’Istiqlal qui a pris récemment la décision de retourner dans l’opposition.
Selon Driss Lachgar, ce retour de l’Istiqlal dans l’opposition a donné plus de visibilité au champ politique : un gouvernement devient clairement un gouvernement de droite et une opposition dont le noyau est composé de partis nationaux démocratiques.
Le dirigeant ittihadi a, par ailleurs, souligné que l’USFP a décidé, après le verdict des urnes en novembre 2011, de retourner dans l’opposition, car «nous étions conscients que notre projet, notre référence sont différents de ceux du parti majoritaire. Le Parti de l’Istiqlal a abouti à la même conclusion après plus d’un an et demi». Et d’ajouter : «Nous devons reconnaître que le destin commun a uni l’USFP et le PI, ce qui leur a permis de participer à toutes les réformes qu’a connues notre pays depuis les années 70, date de la Koutla El Watania en passant par la Koutla démocratique pendant les années 90».
D’un autre côté, le Premier secrétaire de l’USFP a rejeté l’offre du chef du gouvernement d’intégrer l’Exécutif proposée lors d’une rencontre tenue la semaine passée entre les deux hommes. Driss Lachgar a expliqué que son  parti a servi le pays quand il a participé dans la gestion de la chose publique et peut le servir à partir de l’opposition. «Ce qui distingue, a-t-il soutenu, notre projet politique est l’homogénéité et la clarté.
Driss Lachgar a critiqué le comportement arrogant du parti majoritaire qui parfois brandit l’épouvantail de « la guerre civile » et du «Printemps arabe », parfois il menace de recourir à des élections anticipées. «Il a opté pour le langage populiste, ce qui ne sert pas les intérêts du pays». Driss Lachgar a nié toute velléité de l’USFP et du PI de faire tomber le gouvernement, mais cela ne peut nullement les dissuader de jouer pleinement leur rôle dans l’opposition.
Le Premier secrétaire de l’USFP a tenu à exposer devant les responsables régionaux et provinciaux du parti, les actions que la direction a entreprises pour appliquer les résolutions du 9ème Congrès du parti.
Il a rappelé, dans ce sens, les actions de la direction de l’USFP dans le domaine des relations extérieures du parti qui a connu «une vraie impulsion», soit au sein de l’IS, ou dans la région arabe après la chute des dictatures. Il a rappelé également le rôle de la Chabiba Ittihadia lors du dernier Congrès de  l’Union internationale de la jeunesse socialiste (IUSY) tenu en mai dernier en Allemagne. La Chabiba a déjoué les manœuvres des ennemis du Maroc. Et c’est la première fois que l’IUSY n’a pas adopté de résolution condamnant le Maroc.
Il a rappelé également le travail accompli par la direction du parti visant à unifier les organisations syndicales et construire un front social pour contrer toutes les politiques antipopulaires. «Nous poursuivons, précise Driss Lachgar, cette orientation pour unifier la classe ouvrière dans un seul organisme et dépasser les divisions, et ce pour rétablir l’équilibre dans la société» en faveur des forces nationales et démocratiques.
Mais la plus importante tâche effectuée par la direction du parti  est celle de l’unification de la famille ittihadie. Et effectivement, les discussions avec le Parti travailliste et le Parti socialiste ont abouti à l’intégration de ces deux formations dans l’USFP.
La réunion du Bureau politique avec les responsables régionaux et provinciaux du parti a pour objectif de discuter les mécanismes pour pallier les lacunes et remédier aux erreurs du passé. Et pour que cette intégration se déroule dans les meilleures conditions, le Bureau politique a soutenu la participation des responsables régionaux et provinciaux dans ce processus. Selon sa vision, ces instances sont des mécanismes importants pour la mise en œuvre de la stratégie et de la politique du parti. «Nous tenons, au Bureau politique, à vous accompagner, car nous les considérons comme un pont ou une passerelle vers tous les organismes du parti et à travers lesquels nous transmettons notre projet politique à la société».
Les secrétaires régionaux et provinciaux sont unanimes à mettre en exergue la dynamique politique et organisationnelle que la direction du parti avait lancée depuis le dernier Congrès. Ils ont approuvé également toutes les démarches prises par le Bureau politique pour nouer des alliances avec des acteurs sociaux et politiques en vue de mettre en œuvre les résolutions du 9ème Congrès.
A rappeler qu’au début de cette réunion à laquelle ont pris part des membres du Bureau politique et également Abdelkrim Benatik, les participants ont procédé à la lecture de la fatiha à la mémoire de Mohamed Brahmi, le deuxième opposant tunisien assassiné en moins de 6 mois par des fanatiques intégristes.

Mourad Tabet
Lundi 29 Juillet 2013

Lu 728 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs