Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion du Bureau politique : Congrès national et situation actuelle examinés




Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire sous la présidence du Premier secrétaire du parti, Abdelouahed Radi. Cette réunion a été consacrée à l’examen de trois points, en l’occurrence le Congrès national du parti, la situation générale et la poursuite des réformes, ainsi que des questions organisationnelles.
En premier lieu, M.Radi a relevé que cette réunion coïncide avec la commémoration de l’attentat criminel du 16 mai 2003, dénoncé par l’ensemble du peuple marocain. Insistant sur le fait que ce triste événement et ses conséquences ne font que consolider la volonté et la détermination du Maroc d’aller de l’avant. Un avenir meilleur où les acquis seront préservés, les horizons ouverts en vue de parachever le processus de l’édification démocratique et  moderniste dont les réformes constitutionnelles et politiques constituent l’un de ses fondements essentiels.
Après avoir évoqué la situation générale dans le pays, le Premier secrétaire s’est interrogé sur son impact sur la vie interne du parti et son agenda où figure en premier la tenue du prochain Congrès national. Un Congrès qui nécessite de la part des militants davantage d’efforts pour le réussir aux niveaux de la préparation et de l’organisation.
Du débat qui a été ouvert sur la corrélation entre l’agenda national et celui du parti, il en ressort que notre parti a toujours été à l’origine des moments historiques et forts du pays. L’USFP est appelé aujourd’hui à jouer pleinement ce rôle, à commencer par le Congrès devant être soumis à une nouvelle logique, prenant en considération la situation générale du pays et visant à renforcer la position du parti sur un nouvel échiquier politique qui répond aux exigences de cet important tournant historique. Toutes les interventions ont versé dans le même sens que la situation actuelle nous pose de grandes questions auxquelles nous devons apporter des réponses à travers l’élaboration d’une vision claire et d’un plan d’action efficace devant être soumis à nos instances décisionnelles pour examen. De même qu’une prise de position appropriée qui permet de gagner le pari des réformes constitutionnelles et politiques, ainsi que celui de l’organisation du parti en perspective de faire face aux échéances actuelles.    A l’issue de ce débat, il a été décidé de constituer une commission pour l’élaboration d’un projet de plan d’action qui sera présenté lors de la prochaine réunion du Bureau politique.
Au volet organisationnel, les membres du Bureau politique ont débattu de la situation de la Chabiba Ittihadia. Ils ont décidé d’assurer un suivi des données relatives aux développements inhérents  à cette situation, en vue d’élaborer une position positive qui permet à la Jeunesse ittihadie de jouer pleinement son rôle quant au renforcement du parti et du pays.
En dernier lieu, le Bureau politique a eu acte des différentes correspondances reçues, entre autres, la demande de démission de Hassan Derham, membre du BP, laquelle demande a été refusée. 

Libé
Jeudi 19 Mai 2011

Lu 223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs