Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion des secrétaires ittihadis des régions et des provinces

Driss Lachguar : La direction du parti s’en tient au respect de la décision de la Commission administrative concernant la gestion du dossier de la participation au gouvernement




Le Xème Congrès de l'USFP sera l'occasion de s'engager dans un dialogue serein  et un débat sérieux autour de toutes les questions qui concernent le Maroc.
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a présidé samedi  au siège du parti à Rabat une réunion des secrétaires ittihadis   des  régions et des provinces.
Cette rencontre qui s’inscrit  dans le cadre des préparatifs pour le Xème Congrès national du parti prévu les 19, 20, et 21 mai prochain s’est tenue  juste après la conférence de presse organisée mercredi 8 mars  par le Premier secrétaire lors de laquelle il a évoqué les efforts déployés par l’USFP  pour défendre la cause nationale au  25ème Congrès de l’International socialiste qui a eu lieu en Colombie, la constitution du gouvernement, la position ferme du parti quant à sa participation aux concertations politiques y afférentes, l’incapacité du chef du gouvernement désigné à assurer des concertations multipartites, entre autres.
Lors de son intervention devant les secrétaires ittihadis des provinces et des régions, le Premier secrétaire  a affirmé que la direction du parti est engagée à respecter la décision de la commission administrative nationale concernant la gestion du dossier de la participation au gouvernement.  
Il n’a pas manqué  de souligner que le Xème Congrès  se doit d’être une étape importante pour tous les militantes, militants et l’ensemble des Marocains, une étape à la hauteur de l’USFP en tant que grand parti  national et démocratique qui  a milité pour l’indépendance du Maroc et la consolidation des valeurs de la démocratie et l’édification des institutions.
Dans  ce sens, il a tenu à affirmer qu’il n’acceptera pas que les ennemis du parti  écornent la réussite de cette importante étape ou attentent à ses résultats et ses  décisions futures concernant non seulement le parti , mais aussi le destin et la vie du peuple marocain.
Par ailleurs, Driss Lachguar a souligné que le Xème Congrès de l'USFP sera l'occasion de s'engager dans un dialogue serein  et un débat sérieux autour de toutes les questions  politiques, économiques, sociales,  et culturelles  qui concernent le Maroc. Et de préciser que les travaux de la Commission préparatoire vont bon train au niveau  moral, matériel et logistique eu égard au nombre des réunions  et des rencontres  organisées par les commissions issues de la Commission préparatoire et au taux de l’opération d’encartage qui a atteint 75%  au niveau provincial et local.  
Afin d’éviter tout dysfonctionnement éventuel, Driss Lachguar a fait savoir qu’il a été décidé que la représentativité des organisations partisanes se fera selon la règle suivante : 50% des voix obtenues lors des scrutins de 2015 et 2016 et 50 % du nombre des cartes distribuées  sur la base d’une carte  pour chaque voix.
Dans ce cadre, le Premier secrétaire a indiqué que le  grand nombre des congrès provinciaux  tenus à travers le pays a contraint le parti  à passer  de 66% consacré aux voix à 50%  des cartes distribuées et 50% aux voix obtenues.
Cette réunion a été également l’occasion pour les présidents des commissions issues de la Commission préparatoire du Xème Congrès national du parti de présenter leurs rapports. A cet effet, le membre du Bureau politique et le coordonateur de la commission d’orientation, Abdelkrim Benatik, a indiqué que les membres de ladite commission ont tenu pas moins de quatre réunions, en plus de deux journées d’étude à Bouznika, sachant que d’autres rencontres régionales sont prévues les 18 et 19 de ce mois. Et d’ajouter que les travaux se déroulent conformément à un calendrier bien défini, ce qui devra déboucher sur un rapport d’orientation auquel tout le monde aura apporté sa contribution.
Pour sa part, Mohamed Mohib, membre du Bureau politique et coordonateur de la commission de préparation matérielle et logistique du Congrès, a souligné que la réussite du Xème Congrès national de l’USFP est conditionnée par trois facteurs essentiels. Il s’agit en effet d’un plan de communication, d’une garantie d’autofinancement supplémentaire des frais du Congrès et d’une participation des organes locaux en tant qu’acteurs dans toutes les décisions.
Quant à Mustapha Ajjab, membre du Bureau politique et coordonnateur de la commission organisationnelle, il a présenté les résultats des travaux de ladite commission, précisant que deux rencontres avaient été tenues en présence de 70 membres ayant débattu de la situation organisationnelle et des moyens de son développement.
Il y a lieu de signaler  enfin que les secrétaires des provinces et des régions ont présenté des rapports dans lesquels ils ont fait part de la situation organisationnelle, du déroulement de l’opération d’encartage, du remplissage des formulaires, ainsi que d’autres points ayant trait aux Xème Congrès national du parti.  

H.T.
Mardi 14 Mars 2017

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs