Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réunion de la Commission du Prix Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi




Réunion de la Commission du Prix Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi
Elle aura été la réunion décisive, celle  tenue, jeudi soir à Rabat, par la Commission du Prix Mohammed Ben Abdelkrim El Khattabi pour la paix et la liberté. Les membres de cette commission se sont ainsi mis d’accord sur les personnalités qui vont être consacrées dans le cadre de cette première édition de ce prix international. Le débat a également porté sur les préparatifs de la cérémonie de remise des prix, probablement à la fin de mars et les invitations des personnalités de marque.
La mémoire individuelle et collective d’Abdelkrim revêt une importance capitale, en tant que référentiel à même de construire une société riche et plurielle sur le plan culturel, équitable au niveau social et démocratique sur le plan politique. Pour ce, le Centre de la mémoire commune pour la paix et la liberté estime que cette action est nécessaire en termes de réparation morale collective. Et ce, à travers la reconnaissance des symboles historiques de la société, conformément à l’esprit de la justice transitionnelle, fondée sur la réconciliation qui doit désormais reposer sur une relation saine et équilibrée entre l’histoire et la mémoire commune.  
Ce prix prestigieux s’inscrit dans le cadre d’une dynamique ouverte pour la reconnaissance collective et le rayonnement universel du patrimoine de Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi. Il se décline en trois catégories : le prix d’honneur Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi, décerné à une personnalité ou à une institution nationale ou étrangère qui a accompli des travaux en matière de paix et de solidarité entre les peuples, la réconciliation et la construction démocratique.
Le Grand prix Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi distingue la meilleure recherche, étude ou travail réalisé autour d’un thème relatif à l’instauration de la paix et la solidarité entre les peuples, à l’édification démocratique et la réconciliation nationale et internationale. Quant à la troisième catégorie, elle concerne le prix scientifique, décerné à la meilleure étude ou travail scientifique réalisé sur Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi et le patrimoine de la résistance. 

E-.M
Lundi 27 Janvier 2014

Lu 706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs