Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Retrouvailles avec Amal Abdelkader au Festival Mawazine




Retrouvailles avec Amal Abdelkader au Festival Mawazine
Amal Abdelkader est l'une des chanteuses qui ont marqué la chanson marocaine mais qu'on ne voit plus que rarement. En effet, après une période d’activités intenses, l’artiste a quelque peu déserté la scène, certainement à cause des problèmes liés à la production. D'autre part, elle fait partie des chanteuses classiques qui tiennent beaucoup à la chanson mélodieuse basée sur un texte poétique et une composition élaborée. Elle n'a jamais versé dans la nouvelle vague qui repose sur l'image via les vidéo-clips, des textes très courts et une seule phrase musicale. Ce n'est pas son genre, elle, qui dispose d'une capacité vocale étendue et d'une présence sur scène imposante. Son approche ou plutôt sa conception rejoint celles de Naima Samih, Latifa Raafat et d'autres qui ont préféré rester fidèles à leur authenticité et à la chanson classique.
Avec une voix qui rappelle bien celle de la célébrissime Aziza Jalal, Amal Abdelkader aurait pu faire une grande carrière en Orient mais là aussi, elle ne semble pas avoir un penchant pour l’émigration artistique. Mais les temps ont changé depuis et même cette émigration artistique ne se pose plus dans les mêmes termes qu'avant du fait que la configuration même de la chanson a complètement changé. Ce n'est plus une chanson arabe qu'on écoute de nos jours, mais un mélange qui n'a aucun sens, un mixage de sons et de mélodies insipide et sans âme et qui se veut tantôt de la fusion, tantôt de la recherche alors qu'il n’en est rien. Il est donc tout à fait normal qu’Amal Abdelkader et les chanteuses de la même école ne se laissent pas entraîner dans ce bourbier qui réduit, par ailleurs, la durée de la carrière des artistes.
Les fans de ces chanteuses patientent avant de les (re) découvrir lors des soirées ou des festivals car le circuit actuel a totalement occulté la chanson classique et partant, tous ceux et celles qui font toujours ce choix.
Heureusement que le public aura la chance de retrouver Amal Abdelkader à Mawazine cette année, une soirée qui devra être suivie eu égard à l'admiration qu’il voue à cette grande chanteuse.

Par Abdessalam Khatib
Vendredi 6 Avril 2012

Lu 812 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs