Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Retour sur terre pour le Onze national




Le match ayant opposé, vendredi au stade olympique de Radès à Tunis, la Libye au Maroc, pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires, groupe F, de la CAN 2017 au Gabon,  s’est soldé sur une issue de parité, un but partout.
Un résultat sans incidence aucune sur le classement ni au niveau de la course à la qualification à l’édition continentale dans la mesure où l’équipe marocaine avait déjà fait l’essentiel, en s’assurant bien avant cette rencontre la présence à la Coupe d’Afrique après avoir aligné quatre victoires consécutives. 
Un nul qui devrait, en tout cas, calmer les ardeurs des optimistes zélés et rappeler à l’ordre une sélection tenue de saisir le temps restant, avant les phases finales de la CAN et les éliminatoires du Mondial, pour rectifier le tir, surtout qu’au cours de ces deux épreuves, Renard et son groupe auront à en découdre avec de sacrés morceaux dont le standing dépasserait certainement celui des protagonistes de cette poule F.  
Les coéquipiers de Hakim Ziyech, titularisé d’entrée, ont abordé pied au plancher cette partie, cherchant à imposer leur style de jeu dans l’espoir de brouiller les cartes de l’équipe adverse dont les joueurs viennent d’entamer le championnat, contrairement à leurs homologues marocains qui sont arrivés en fin de saison. Autrement dit, ils ont manqué de jus et avec un physique entamé, l’approprié était de gérer cette confrontation afin d’obtenir le résultat escompté.   
Bien appliqués dans tous les compartiments de jeu, surtout en milieu de terrain, les hommes de Hervé Renard se sont donné à fond aussi bien en relance qu’en récupération, grâce à l’infatigable Karim El Ahmadi au four et au moulin tout au long de la confrontation. 
Et pour débloquer la situation, il a fallu attendre la 36ème minute de jeu grâce à une réalisation de Dirar qui a exploité à bon escient un centre de Ziyech dévié par Boutayeb qui a été préféré à El Arabi, intégré en seconde période.
Au cours de cette deuxième mi-temps, la partie a baissé d’intensité et les joueurs de l’EN se contentaient de dérouler et de négocier les minutes restantes, sans pour autant laisser l’initiative aux Libyens qui se sont montrés par moments agressifs dans leurs interventions.
Alors que le match s’acheminait vers une victoire des Marocains, les Libyens en ont décidé autrement, remettant les pendules à l’heure aux ultimes souffles du match grâce à Sand El Ouafli.
Suite à ce nul, l’équipe du Maroc continue d’occuper la pole position avec 13 points, devant le Cap-Vert (9 pts) tombeur lors de cette 5ème manche de Sao Tomé-et-Principe par 2 à 1. La sélection libyenne est, quant à elle, troisième avec 4 unités au compteur devant, bien entendu, le Sao Tomé-et-Principe (3 pts). 
La dernière journée de ces éliminatoires prévue début septembre prochain verra l’équipe du Maroc accueillir le Sao Tomé-et-Principe, tandis que le Cap-Vert jouera la Libye. 


Mohamed Bouarab
Lundi 6 Juin 2016

Lu 615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs