Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Retour du secrétaire d'Etat américain au Proche-Orient

L’Afrique vaut bien le détour




Retour du secrétaire d'Etat américain au Proche-Orient
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry reprend la semaine prochaine son bâton de pèlerin en repartant au Proche-Orient pour tenter de faire décoller le processus de paix israélo-palestinien et faire avancer le projet d'une conférence internationale sur la Syrie.
 En rendant public vendredi ce quatrième voyage depuis mars en Israël, dans les Territoires palestiniens et en Jordanie, le département d'Etat a également confirmé la présence de son ministre au sommet de l'Union africaine (UA) les 24 et 25 mai.
M. Kerry amorcera sa nouvelle tournée par le Sultanat d'Oman le 21 mai, avant de se rendre le lendemain à Amman pour discuter d'une "solution politique négociée à la crise en Syrie", selon la diplomatie américaine.
La Jordanie accueillera ce 22 mai une nouvelle édition du groupe des "Amis de la Syrie", qui réunit l'opposition syrienne et 11 pays qui la soutiennent.
 La communauté internationale s'active ces jours-ci pour organiser en juin à Genève une conférence de paix sur la Syrie réunissant les grandes puissances, les pays arabes, l'opposition et Damas.
Fidèle à sa diplomatie des petits pas pour tenter de dégeler le processus de paix entre Israël et les Palestiniens, M. Kerry se rendra les 23 et 24 mai à Jérusalem et en Cisjordanie. C'est son quatrième voyage depuis fin mars, sans compter les rencontres avec des dirigeants israéliens et palestiniens à Washington et dans d'autres capitales.
M. Kerry a marqué un point fin avril en réactivant avec l'appui du Qatar une initiative de paix arabe datant de 2002.
 "Nous restons engagés à travailler avec toutes les parties afin d'obtenir une paix durable via des négociations directes", a répété la porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki.
Le secrétaire d'Etat se rendra ensuite à Addis-Abeba pour assister au sommet de l'Union africaine, qui marquera le 50e anniversaire de la création de l'Organisation de l'unité africaine, prédécesseur de l'UA.
Ce voyage, le premier en Afrique pour M. Kerry, s'inscrit dans une volonté d'engagement de Washington à l'égard du continent.
Le chef de la diplomatie américaine doit retourner le 26 mai à Amman pour une réunion du Forum économique mondial, avant de rentrer à Washington le lendemain.

AFP
Mardi 21 Mai 2013

Lu 133 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs