Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Responsabiliser les générations futures

«Jeunesse d’espoir» pour un esprit d’initiative plus développé




Responsabiliser les générations futures
La Compétition Jeunesse d’Espoir  repart dans une nouvelle aventure pour l’année 2014. Cette initiative  est l’un des projets phare de « Flambeau d’Espoir », créé depuis 2008 à l’ENCG Casablanca, suite à l’initiative des futurs managers. Rendez-vous donc est pris pour le 3 mai prochain. La compétition a pour objectif d’inciter les élèves à s’investir et à exprimer leurs talents dans des activités autres que scientifiques et techniques, ainsi que de valoriser un projet social, économique et environnemental. La Jeunesse d’Espoir Cup 2014 déterminera les meilleurs projets de développement, et verra la présence de plusieurs personnalités publiques issues du monde éducatif, administratif et professionnel. 
Cup 2014 vient après un long cycle de formation et de sensibilisation, ainsi que d’efforts soutenus fournis par les jeunes leaders issus de 6 établissements publics de la région du Grand Casablanca. Ces derniers se sont focalisés sur différents projets traitant des problématiques économiques, sociales et écologiques. Leur conviction est que les jeunes d’aujourd’hui sont capables de prendre la relève pour définir les contours de la société de demain. L’occasion de s’instruire et de concrétiser son ambition personnelle en rêvant d’atteindre une certaine maturité. Ledit projet s’attelle  particulièrement à  promouvoir la création des clubs sociaux dans les établissements primaires et secondaires et généralement la sensibilisation de la majorité des citoyens au devoir d’aide et de solidarité vis-à-vis de la société
Avec un groupe de 100 personnes dont l’âge varie de 7 à 18 ans, il a été lancé  dans sa première version avec l’idée de le généraliser pour en faire profiter au maximum les futures générations.  Il porte ainsi  sur trois volets de développement social : le développement de la solidarité sociale, la protection de l’environnement et la promotion de l’entrepreneuriat social. Ciblant principalement des lycéens de tous les niveaux, ce projet est décliné sous  forme d’un programme d’encadrement à travers des cycles de formation afin de préparer les élèves à la compétition finale. Avant d’arriver à ce stade, toute une série  de sélections sont effectuées et les équipes qualifiées se confrontent devant un jury de professionnels qui se chargeront de l’évaluation des projets proposés. Par ailleurs,  et au-delà de ce plan d’action à formaliser au cours de l’année, ce club convoite une séquence continue de ces activités dans les différents établissements, comme le soulignent les responsables. En effet, chaque année, ce groupe de jeunes initie des activités à caractère social et environnemental au profit de la population locale tel que le projet «Earth’s our life» dédié au développement et à la promotion de l’entrepreneuriat socialement responsable auprès des jeunes, lycéens, collégiens et élèves.

M.N
Jeudi 6 Février 2014

Lu 1176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs