Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Respect des normes de qualité et modernisation des techniques de production




L'amélioration de la compétitivité des entreprises, aux niveaux national et international, passe par le respect des normes de qualité, la modernisation des techniques de production et l'adoption d'un management moderne, a affirmé, mercredi à Tanger, le directeur de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Bachir Mahdi.
S'exprimant lors d'une session de formation au profit des acteurs économiques régionaux sur "La mise en œuvre des normes ISO 9001,14001 et OHSAS 18001 dans les entreprises", le responsable a souligné que cette rencontre vise à sensibiliser les entreprises de la région à l'importance de la mise en place d'un système de gestion de la qualité et de management, aux nouveautés en matière des normes internationales de qualité, aux démarches à suivre et aux mesures à mettre en place pour certifier leur processus de production, faciliter leur accès aux marchés internationaux et renforcer la compétitivité de leur structure de production et de commercialisation.
"La majorité des entreprises de la région sont exportatrices et sont ainsi appelées à adopter une démarche de qualité, afin de répondre aux attentes des clients sur le marché national et international, dans un contexte marqué par une concurrence acharnée, de tirer profit de la mondialisation des marchés, d'améliorer leur compétitivité et d'accompagner les chantiers de développement économiques lancés aux niveaux régional et national", a expliqué M. Mahdi.
Il a tenu à réitérer la détermination de son établissement à poursuivre les efforts de sensibilisation des différents acteurs économiques et sociaux aux aspects de la qualité et à vulgariser ses concepts dans l'objectif de faire d'elle une composante des stratégies de développement.
Il a, toutefois, estimé que le Maroc a pris du retard au niveau de la qualité et de la certification par rapport aux autres pays de la région, notant que l'amélioration de l'offre exportatrice et la compétitivité de l'économie nationale sont placées au centre des plans sectoriels lancés par le Royaume, dont le plan d'accélération industrielle 2014-2020, le plan Halieutis, le Plan Maroc Vert (PMV) et la Vision touristique 2020.
Le responsable a, dans ce contexte, appelé les entreprises à adopter une démarche de qualité et à pratiquer l'auto-évaluation, afin d'accompagner la dynamique socioéconomique du Royaume et d'encourager la formation dans ce domaine qui ne cesse de se développer, à même d'être en ligne avec les normes internationales de qualité en vigueur.
Il a, par ailleurs, salué les mesures prises par le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique visant à promouvoir le respect de la qualité et à protéger le consommateur, notamment la création d'une direction de qualité et de normalisations et l'organisation de la semaine nationale de la qualité.
Pour sa part, le professeur à l'Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger (ENCGT), Mohmed Amine M'barki, a présenté un exposé intitulé "ISO 9001 version 2015, un nouveau système de management", dans lequel il a passé en revue les dimensions humaine, économique, réglementaire et juridique d'un système de management de qualité, qui vise à améliorer les conditions de travail, promouvoir la gestion des compétences, et à minimiser les coûts de la non-qualité.
Il a ainsi appelé les entreprises marocaines à adopter un système de management intégré, et ce afin de leur permettre d'avoir une vision claire sur l'ensemble du processus de production et des gains d'efficacité, d'anticiper les besoins et les attentes des clients, de relier la stratégie à la démarche qualité et de maîtriser la chaîne de valeurs.
De son côté, Soufyan Bendaoud, ingénieur en système qualité, a assuré que la démarche qualité permet à l'entreprise d'améliorer sa performance et son image de marque, optimiser ses modes de fonctionnement, renforcer sa compétitivité, proposer des prestations et des produits adaptés aux besoins des clients aussi bien sur le marché national qu'international et de réaliser des gains en termes de productivité et de valeur ajoutée pour l'économie nationale.
Cette rencontre, organisée par la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en coordination avec la délégation provinciale du ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, a connu la participation de dirigeants d'entreprises, de spécialistes dans le domaine de la qualité et d'étudiants chercheurs.

Samedi 26 Mars 2016

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs