Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Reprise du chemin des entraînements pour les clubs de l’Elite 1

Objectifs divers pour la phase retour




Reprise du chemin des entraînements pour les clubs de l’Elite 1
Après avoir bénéficié de quelques jours de repos, pratiquement l’ensemble des clubs ont repris le chemin des entraînements en vue d’aborder d’ici une quinzaine la phase retour du championnat dans de bonnes conditions.
Ainsi, le Wydad qui a terminé la première moitié de l’exercice en tant que champion d’automne sait fort bien que le reste du concours ne sera pas de tout repos, sachant que l’équipe a beaucoup souffert ces derniers temps, se contentant de toute une série de matches nuls, ne parvenant plus à gagner depuis la 11ème manche face à l’AS FAR.
Un état de fait qui n’a pas inquiété outre mesure le staff technique qui devra se remettre au travail, alors que l’équipe s’est renforcée par l’arrivée de nouveaux venus, comme Omar Serbout déjà intégré lors du dernier match face à son ancien club l’OCK, ou encore Rachid Housni, l’ex-sociétaire du Chabab Rif d’Al Hoceima, tout heureux et confiant d’avoir regagné la demeure des Rouges.
Pour le rival rajaoui, les entraînements ne devront commencer qu’au début de la semaine prochaine. Le coach portugais José Romao a jugé bon d’accorder le maximum de temps à ses joueurs pour récupérer et par là même être fin prêts pour la reprise.
Fidèles à leur stratégie de préparation, les Verts devront opter pour une concentration du côté d’El Jadida, avant de regagner Casablanca pour une éventuelle confrontation le 17 ou le 18 de ce mois au Complexe Mohammed V à Casablanca, contre le club tunisien de Sfax. Hormis cette rencontre, le stage sera ponctué par d’autres matches tests face à des clubs du cru en vue de peaufiner les réglages et permettre aux joueurs peu utilisés lors de la phase aller d’avoir quelques matches dans les jambes.
A ce propos, tout le monde s’attend à voir davantage à l’œuvre Yassine Salhi au cours des matches retour où chaque point vaudra son importance quant à la course au titre.
Le Raja aura donc besoin de tous ses éléments aguerris puisque la saison actuelle comporte également la Ligue africaine des clubs champions et la première sortie des Verts est prévue à la mi-février contre les Congolais de Diables Noirs pour le compte du tour préliminaire de la C1 continentale.
Dans la même enseigne que le Raja, il y a lieu de citer le Moghreb de Tétouan dont les joueurs ont bénéficié, eux aussi, d’une semaine de repos. Sous la conduite de leur nouveau coach espagnol Sergio Lobera ayant succédé à Aziz El Amri, les Tétouanais aspirent à rectifier le tir et à relancer la machine, tant que tout est encore jouable : la défense du titre en premier du fait que le MAT ne compte que quatre points de retard sur le WAC, leader (22 contre 26).
Le MAT aura également à prendre part à l’épreuve continentale, Ligue des champions, et pour entame, il a hérité des Maliens de l’Olympic de Bamako. Le club de Tétouan entretient l’espoir légitime de faire mieux que lors de sa première participation africaine lorsqu’il n’a pu aller au-delà du tour de chauffe. Cette fois-ci, il a les atouts et le standing de pouvoir être parmi les prétendants à la formule des groupes.
On ne change pas une «stratégie» qui gagne. C’est le cas de figure de l’OCK déjà en pleine préparation sans faire trop de bruit, comme d’ailleurs le Kawkab de Marrakech et le Hassania d’Agadir qui comptent rééditer le scénario de la phase aller.
Pour les mal barrés, les choses se présentent autrement. Le MAS, managé par Rachid Taoussi, a repris le chemin des entraînements avec des joueurs déterminés à recoller aux équipes mieux loties, d’autant plus que le moral est au beau fixe depuis que le club a pu dénicher quelques bailleurs de fonds devant mettre la main à la poche en vue de sortir le club des diverses crises dont il souffre.
L’AS FAR qui a bouclé l’aller sur de bonnes notes : deux victoires et une issue de parité, tâchera de conserver cet élan avec des éléments en confiance depuis l’arrivée du technicien Khalil Boudraa qui ne connaît que trop bien la maison.
Au sujet des autres mal classés, l’heure est plus que jamais à la mobilisation des troupes et la trêve hivernale devra savamment être exploitée pour redresser la barre et fuir le plutôt possible la zone de turbulences débouchant tout droit sur une relégation appréhendée par tous les clubs en mauvaise posture.

Relaxation des trois derniers supporteurs du WAC

Les trois derniers prévenus poursuivis dans le cadre de l'affaire "Tlat Loulad" ont retrouvé la liberté, à l'instar des 10 autres libérés mardi dernier, dans le cadre de la même affaire, lit-on sur le site officiel du Wydad, wac.ma
Le Tribunal de première instance de Ben Ahmed, qui a avancé la deuxième audience, a ordonné leur poursuite en état de liberté, ajoute la même source.

Mohamed Bouarab
Samedi 10 Janvier 2015

Lu 1705 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs