Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Report du championnat de basketball : Tout va bien dans le désordre




Report du championnat de basketball : Tout va bien dans le désordre
Le basketball national tarde toujours à prendre sa vitesse de croisière. D’aucuns lui prédisaient pourtant un avenir radieux surtout lorsque le ministère de la Jeunesse et des Sports et la FRMB avaient signé le contrat objectif 2010-2012 pour le développement de cette discipline. Au terme de ce contrat, la FRMB s’engage à porter le nombre de licenciés à 18.000 au lieu de 10.000 actuellement à l’horizon 2012, dont 23% de femmes, et celui de clubs de 87 à 170 par la vulgarisation du basket à l’échelon national.  En outre, la FRMB assurera la formation de 200 cadres sportifs et médicaux avec comme objectif d’atteindre un effectif de 1100 encadrants et autant d’arbitres. Toutefois, rien de tout cela n’a été réalisé.
Le signal d’alarme a sonné au sein du bureau fédéral lorsque Driss Chraïbi a claqué la porte sous prétexte que le scandale régnait au sein de la famille de basketball. Il a noté le manque d’objectifs, de répartition de tâches, de stratégie et d’une attribution des responsabilités. Il avait déclaré : «Je n’ai aucune tâche, aucune responsabilité au sein du bureau fédéral, donc qu’est-ce que je suis en train de faire dans cette instance?».
Certes, le problème des moyens pécuniaires et humains se pose avec acuité. La majorité des clubs souffrent de problèmes financiers, alors qu’ils avaient reçu des promesses d’aide du nouveau bureau fédéral. Ce qui avait laissé espérer  un avenir prometteur pour cette discipline. Si les dirigeants d’un club (et ils sont nombreux) peinent à payer les officiels de table et les arbitres, comment pourraient-ils gérer les compétitions ? Au-delà des restrictions budgétaires, il y a d’autres entraves d’ordre organisationnel.
L’exemple le plus frappant est celui de certains membres fédéraux préoccupés par d’autres fonctions et responsabilités.
Un membre fédéral, qui devrait se consacrer à sa tâche pour la remplir comme il le faut, se trouve engagé en même temps dans deux ou trois autres fonctions. Il existe aussi des membres de la fédé qui font partie de certaines  commissions (arbitrage, discipline, statut et règlement, etc.), ce qui pourrait avoir des conséquences sur la prise de décisions, changer des positions ou tout simplement s’attirer des faveurs.
La complaisance et le trafic d’influence deviennent monnaie courante par la force des choses. En plus de tout cela, qui commande et qui contrôle quoi ? Telles sont les questions posées par la majorité des clubs toutes divisions confondues. L’exemple le plus  pertinent est celui du  WAC qui devait jouer un match en  retard contre le CRA à Al Hoceima le mercredi 8 février à 19H. Seul le WAC avait reçu un  fax l’informant que la rencontre a été  reportée à samedi, alors que le club hôte le CRA, les officiels de table, les arbitres et le public se sont présentés à la salle du 3 Mars. Après l’attente réglementaire, les concernés ont établi  la feuille de match infligeant au Wydad une défaite par forfait !
La quinzième journée du championnat a été  reportée à la surprise générale.
Dans ce contexte, la FRMBB n’a reçu un fax de l’ASS que le mardi 7 février 2012  l’informant qu’elle devait organiser son tournoi international à partir du mardi prochain sans préavis ou consentement du BF.
Depuis le début de la saison, les gaffes de gestion de la Fédération se sont multipliées. A titre d’exemple : le manque de communication, la gestion dérisoire, le retard des programmes, le non démarrage du championnat de la 3ème division et de la Coupe du Trône.
A tout cela s’ajoutent les problèmes financiers et le manque flagrant d’infrastructures. Les pratiquants en savent quelque chose, et un certain nombre d’entre eux ne pensent plus qu’à quitter le championnat pour aller s’épanouir ailleurs.
Après plusieurs mois d’attente sans aucun  espoir, un comité constitué de 5 personnes représentant de grands clubs, a fait signer une pétition par 60 clubs de basket-ball national en vue de provoquer une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs délais. Le but étant de mettre fin à ce grand désordre que connaît ce sport. 

Abdelmajid BOUSLIM
Samedi 11 Février 2012

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs