Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rentrée culturelle au Théâtre Mohammed V, sous le signe de la continuité et du renouveau

Deux productions théâtrales nationales en ouverture de la saison




Rentrée culturelle  au Théâtre Mohammed V, sous le signe de la continuité et du renouveau
Comme à l’accoutumée, le Théâtre national Mohammed V entame une nouvelle saison sous le signe à la fois de la continuité et du renouveau.
Fort du soutien des partenaires et créateurs d’arts, toutes les équipes de la prestigieuse institution «se sont donné la main afin de concocter une rentrée d’exception en avant-goût de la saison à venir», souligne d’un ton rassurant Mohammed Benhsain, le directeur du Théâtre national Mohammed V.
Représentations théâtrales, musique, signatures et festivals cinématographiques dominent le programme de la nouvelle rentrée culturelle (septembre et octobre), inaugurée récemment par trois productions théâtrales et une cérémonie de signature du livre du poète Laarbi Ichane.
Cette semaine, le cinéma est à l’honneur au Théâtre Mohammed V qui accueille le 19ème Festival international du cinéma d’auteur de Rabat. Cet événement cinématographique est organisé par l’Association du Festival international de Rabat pour la culture et les arts, du vendredi 27 septembre au samedi 5 octobre prochain.
Mardi 1er octobre, le Théâtre Mohammed V a choisi d’abriter simultanément une exposition de peinture des œuvres de deux artistes ayant des parcours et des styles différents : Rafika Azzaoui et Soumaya El Ouggouti. L’exposition se déroulera, du 1er au 8 octobre 2013, au Hall du Théâtre.
Le théâtre sera à nouveau au rendez-vous, mercredi 2 octobre à 20h, avec une représentation en dialecte marocain et en français de la pièce intitulée «Moulat Nouba» par la troupe Salon-Arts.
Signée Aziz Regragui, en coproduction avec le Théâtre national Mohammed V et Dabateatr, cette création est interprétée par les comédiens Hicham Ouaraqa, Bouchra Cherif, Nisrine Erradi, Ilyass Rouichat et Mohamed Boudan.
Adaptée et mise en scène par Mohamed Fergani, «Moulat Nouba», dont la trame se déroule en France pendant les années 70, relate l’histoire de Moghrabi, un Marocain qui décide de passer l’été en France pour  venger son père, tué par des soldats à l’époque du protectorat français. Une fois arrivé, «Moghrabi est pris par le tournant de la vie, qui lui prédit des rencontres, mais son sentiment de venger son père devient plus confus et indécis», suggère le synopsis.
En collaboration avec le théâtre, l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) lancera, jeudi 3 à partir de 20h, ses concerts d’ouverture au titre de la 18ème saison 2013 – 2014, sous la direction de Nicolas Brochot et d’Emmanuelle Bertrand (violoncelle). Avec au programme Chostakovitch (Concerto pour violoncelle n°1 et Suite de Jazz n°2) et Brahms (Symphonie n°4).
Vendredi 4 octobre, à 18h, une cérémonie de signature du livre sera organisée avec pour invité : l’écrivain Ahmed Masaya, ancien directeur de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC).
Le public retrouvera la scène du théâtre, à la même heure (20h), pour quatre nouvelles représentations les 4, 6, 7 et 8 octobre. Et sera invité, jeudi 10, au récital musical de Nouaman Lahlou (20h).
Le programme annonce également, vendredi 11,  le concert de musique de l’Orchestre symphonique Royal. En première partie, W. A. Mozart, avec «La Clemenza» et «Sinfonia Concertante» pour hautbois, clarinette, cor, basson et orchestre en mi-bémol. En deuxième partie, le programme prévoit : L.V. Beethoven avec sa «Symphonie no. 7 en La», Op. 92.
Trois nouvelles rencontres avec des écrivains seront organisées autour de leurs œuvres les 17, 21 et 22 octobre au théâtre. Respectivement avec Mahmoud Abdelghani, Abdelilah Benhaddar et Mohamed Kaouti.
Il est à souligner qu’en commémoration du discours Royal d’Ajdir, l’Institut Royal de la culture amazighe, en collaboration avec le Théâtre national Mohammed V, décernera le Prix de la culture amazighe, samedi 26 octobre à 20h.
Enfin, Théâtre Nabyl Lahlou avec le précieux soutien du Théâtre national Mohammed V présentera la pièce «La Chute» d’Albert Camus, interprétée par Sophia Hadi et mise en scène par Nabyl Lahlou.

Alain Bouithy
Mardi 24 Septembre 2013

Lu 926 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs