Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renouvellement de l'accord de la pêche avec la Russie : Vers une réduction de 50% du quota de pêche annuel




Le renouvellement de l'accord de pêche entre le Maroc et la Russie, jeudi à Moscou, a été conçu sur une nouvelle approche en phase avec les efforts du Maroc pour la mise à niveau du secteur de la pêche maritime, a affirmé Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime.
 Cet accord tient compte des richesses naturelles du Maroc et de sa volonté de préserver ses ressources halieutiques, dans le cadre d'une stratégie environnementale et scientifique prospectant le futur et fondée sur des données concrètes. Dans une déclaration à la presse, à l'issue de la cérémonie de signature, M.Akhannouch a souligné que cet accord "stipule clairement la coopération entre les deux pays dans le domaine scientifique, en vue de bénéficier des expériences russes".
 Cet accord prend en considération les intérêts économiques du Maroc et de son partenaire russe ainsi que de leurs perspectives économiques, a indiqué le ministre, ajoutant que cet accord envisage la réduction du quota de pêche annuel autorisé d'environ 50 % et l'augmentation des recettes financières, qui seront obtenues à travers la révision du prix référentiel d'environ 45 %.
 Il a appelé, dans ce sens, les hommes d'affaires marocains et russes à investir dans le secteur de la pêche et les industries y afférentes, ainsi que la participation aux différentes activités organisées par le ministère et les acteurs institutionnels.
Pour sa part, Andrei Kraini, chef de l'Agence russe pour la pêche, a affirmé que "le renouvellement de l'accord revêt plusieurs significations, reflète la confiance établie entre les deux pays et accompagne par conséquent le rapprochement étroit entre la fédération de Russie et le Royaume du Maroc qui sont liés par d'importantes conventions dans des domaines aussi vitaux que stratégiques".
Cet accord constitue une étape importante dans le cadre de la continuité des relations économiques bilatérales, a-t-il dit, soulignant que le Maroc constitue l'un des principaux partenaires économiques de la Russie en Afrique.

Libé
Samedi 5 Juin 2010

Lu 256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs