Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renforts en armes lourdes vers Donetsk

L’UE appelle Moscou à retirer ses troupes




Renforts en armes lourdes vers Donetsk
Des renforts en armes lourdes convergeaient lundi matin vers Donetsk, bastion séparatiste prorusse dans l'est de l'Ukraine, au lendemain de l'appel de l'UE à Moscou à retirer ses troupes et empêcher l'envoi de renforts supplémentaires. 
Les journalistes de l'AFP ont notamment vu six chars et deux blindés non loin de Chakhtarsk sur la route menant à Donetsk. A Makiïvka, non loin de Donetsk, les journalistes ont vu une colonne de 15 camions sans plaque d'immatriculation, dont 14 transportaient chacun un canon de 122 mm. Ils se dirigeaient vers Donetsk. Les camions étaient bâchés, sauf un dans lequel on pouvait voir des caisses de munitions empilées.
A Donetsk, les tirs d'artillerie ont continué dans la nuit, mais avec moins d'intensité que la nuit précédente. 
Vu la proximité des tirs du centre-ville, il est probable que les rebelles tirent sur les forces ukrainiennes près de l'aéroport, théâtre de combats intenses depuis des mois, à partir de positions situées à la périphérie de Donetsk.
La situation sur le terrain s'est brusquement dégradée après la tenue des élections séparatistes le 2 novembre qui ont remis en cause les accords de paix signés en septembre par Kiev et les séparatistes prorusses avec la participation de Moscou et de l'OSCE. 
La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a enjoint dimanche Moscou de retirer ses troupes de l'est de l'Ukraine et d'empêcher l'arrivée de tout renfort supplémentaire, estimant "très inquiétante" la présence de chars signalés la veille par l'OSCE dans les régions rebelles.
"J'appelle la Russie à assumer pleinement ses responsabilités à cet égard, y compris en empêchant tout mouvement de soldats, d'armes ou de combattants en provenance de son territoire vers l'Ukraine et en retirant d'Ukraine toutes troupes, armes et équipements sous son contrôle", a-t-elle poursuivi. 
La Maison Blanche s'est également inquiétée dimanche de l'intensification des combats dans les régions séparatistes ukrainiennes, rappelant que toute tentative des rebelles de s'emparer de davantage de territoire constituerait une "flagrante violation" des accords de cessez-le-feu.
Déclenchée il y a près d'un an par un mouvement de contestation pro-européenne à Kiev réprimé dans le sang et ayant entraîné la chute du régime prorusse, la crise ukrainienne est à l'origine de la pire dégradation des relations entre Moscou et l'Occident depuis la fin de la Guerre froide. 
 Depuis l'annexion de la Crimée, la Russie est frappée de lourdes sanctions économiques durcies après le crash du vol MH17 abattu par un missile en juillet, avec 298 personnes à bord, au-dessus du territoire contrôlé par les séparatistes prorusses dans l'Est.
 Le dernier dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a estimé samedi que le monde était "au bord d'une nouvelle Guerre froide". 
 "On voit de nouveaux murs. En Ukraine, c'est un fossé énorme qu'ils (les pays de l'Otan, ndlr) veulent creuser", a-t-il déclaré en marge du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin.
En visite en Ukraine samedi, le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders, dont le pays est chargé de l'identification et de l'enquête sur le crash du Boeing malaisien qui effectuait le vol Amsterdam-Kuala Lumpur, a pour sa estimé qu'il n'y avait "pas de raisons de lever les sanctions" contre la Russie.
Les pays européens doivent examiner de nouveau leur stratégie face à la Russie le 17 novembre. 

AFP
Mardi 11 Novembre 2014

Lu 85 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs