Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rendre l'enseignement préscolaire obligatoire et œuvrer à sa généralisation




La vision stratégique de la réforme du système éducatif 2015-2030 repose sur 23 grands leviers devant favoriser l'émergence d'une l'école de la qualité, de l'équité, de l'épanouissement individuel et de la promotion sociale, a indiqué le président du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche Scientifique (CSEFRS), Omar Azziman. ''Cette vision stratégique comporte 23 grands leviers de changement et de renouveau tendant à l'émergence de l'école de l'équité et de l'égalité des chances (8 leviers), de l'école de la qualité pour tous (7 leviers) et de l'école de l'épanouissement individuel et de la promotion sociale (6 leviers). Les deux autres leviers étant consacrés à la manière de conduire cette réforme", a expliqué M. Azziman qui était mardi l'invité du forum de la MAP autour du thème "Quelle stratégie pour une école de la qualité et de la performance pédagogique" ?
Le président du CSEFRS a relevé, à ce propos, que la réalisation de l'égalité des chances requiert, entre autres, de rendre l'enseignement préscolaire obligatoire, de l'intégrer dans le cycle de l'enseignement primaire et d'œuvrer à sa généralisation rapide, de faire bénéficier l'école en milieu rural, périurbain et dans les zones déficitaires d'une discrimination positive tendant à pallier les carences et les déficiences de ces milieux, rendre effectife le droit d'accès à l'éducation et à la formation aux personnes handicapées ou dans des situations spécifiques,  renforcer la contribution du secteur privé à l'effort de généralisation équitable de l'enseignement.
Elle requiert aussi de doter les structures scolaires de l'encadrement et des équipements matériels et didactiques nécessaires à un enseignement de qualité, de renforcer les programmes de soutien scolaire et social au profit de ceux qui en ont besoin et enfin d'assurer l'assiduité des élèves et la durabilité de l'apprentissage et combattre toutes les formes d'abandon, de décrochage, de retard et de redoublement scolaire.
Quant à la réalisation de l'école de la qualité, elle passe par de nombreuses réformes dont la refondation des métiers de l'éducation, a ajouté M. Azziman.

Vendredi 18 Septembre 2015

Lu 409 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs