Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontres à Laâyoune et Smara : Les liens spirituels entre le Nord et le Sud




Rencontres à Laâyoune et Smara : Les liens spirituels entre le Nord et le Sud
Les liens spirituels et doctrinaux ont, de tous  temps, uni les habitants du Nord et du Sud du Royaume. Les différentes zaouias du pays ont donné naissance à plusieurs érudits qui ont sillonné les différentes régions pour y répandre leur savoir et prêcher des pratiques religieuses. C‘est pour perpétuer ces pratiques  qu’ont été organisées les  rencontres de Laâyoune et Smara, dans le cadre de la tournée d'une délégation de chorfas Alamiyine dans les provinces du Sud.
Ces rencontres, animées par des universitaires,  ont permis de s'arrêter sur le concept de l'allégeance d’un  point de vue religieux, le situant dans ses contextes historique et national en se référant aux actes d'allégeance accomplis par les notables des régions du Sahara aux Souverains du Maroc.
Les  rencontres se sont déroulées en présence des représentants des autorités, des élus et des chefs spirituels.
Les participants ont mis l'accent sur le contexte civilisationnel de cette unité spirituelle et doctrinale, soulignant la grande portée de la Marche Verte en tant qu'événement historique inédit au vu de ses significations unionistes et ses dimensions de développement. Le concept d'allégeance constitue un pilier fondamental dans les liens existant entre le Nord et le Sud du Maroc, ont relevé les intervenants, affirmant que ces liens ont été perpétués jusqu'à maintenant, consacrant la marche du Maroc vers un avenir prospère.
Les différents intervenants ont, par ailleurs, souligné que lors de l'examen de la question du Sahara par la Cour internationale  de La Haye, celle-ci a confirmé que les habitants du Sahara étaient liés par un pacte d'allégeance aux Rois du Maroc, lequel pacte a été reconnu au niveau international.
Les participants ont aussi souligné le rôle important du patrimoine culturel et spirituel dans le renforcement de l'unité des peuples et la préservation de leur identité et leurs valeurs, plaidant pour la valorisation de ce patrimoine en faveur de la solidarité, la fraternité et l'unité entre les composantes de la Nation.
Après Laâyoune et Smara, la délégation devra se rendre dans les provinces de Boujdour et Dakhla, où des rencontres sont prévues sur différents thèmes ayant trait au «rôle des Zaouiya dans la dynamique de réforme», à «la place du Sahara dans les universités marocaines» et à «l'initiative d'une autonomie  des provinces du Sud dans le cadre de l'intégrité territoriale du Royaume».

Ahmadou El Katab
Jeudi 5 Mars 2009

Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs