Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre sur la juridiction de l’industrie cinématographique

Les professionnels soulignent l'urgence de la concrétisation du projet d'une nouvelle loi sur le cinéma




Rencontre sur la juridiction de l’industrie cinématographique
Lors de cette rencontre, les représentants des différents secteurs de l'industrie du film ont soulevé l'importance des recommandations du Livre blanc relatives à la production cinématographique et sa valorisation, de même qu'à la formation, la distribution et au rayonnement de la culture cinématographique.  
Ils ont insisté sur l'impératif de les concrétiser dans les plus brefs délais selon une approche participative associant les différents intervenants du secteur, y compris les Chambres professionnelles actives dans les domaines de la production, de la diffusion, d'exploitation et de la distribution, et les acteurs institutionnels, dont le ministre de tutelle et le Centre cinématographique marocain (CCM).
Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, tenue en marge du 15ème Festival national du film (FNF), le directeur du CCM, Noureddine Sail, a salué la qualité des recommandations du Livre blanc, rédigé en concertation avec les professionnels, dans la perspective d'une refonte de la réglementation cinématographique nationale, avec notamment une restructuration du CCM qui supervise le secteur. Une réforme rendue, selon lui, plus que nécessaire pour combler le vide juridique actuel et accompagner toutes les mutations technologiques, notamment la révolution numérique avec ses avantages (nouvelles possibilités de création en matière de production, baisse des coûts de tournage pour la production, souplesse et possibilité de diversification d'exploitation) et ses contraintes, en particulier pour la postproduction (obligation de reconversion des laboratoires) et l'archivage (conservation de plus en plus coûteuse). 
Cette rencontre a été l'occasion de débattre des principaux axes à prendre en considération dans le projet de loi, à savoir l'organisation administrative du CCM, les professions du cinéma, la coopération internationale (notamment la coproduction), la médiation, le registre public, les fonds d'aide et les dispositifs de contrôle et de sanction.

MAP
Mardi 11 Février 2014

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs