Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre entre le ministre de l’Intérieur et les partis de l’opposition

Refus catégorique de la mainmise du gouvernement sur le Parlement




Rencontre entre le ministre de l’Intérieur et  les partis de l’opposition
Les secrétaires généraux des partis de l’opposition,  à savoir  de l’USFP, du PI, du PAM et de l’UC, ont rencontré mardi le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur Charki Draiss.  
Lors de cette rencontre qui a eu lieu juste après la conférence  de presse commune,  tenue à Rabat par les quatre partis, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, Hamid Chabat du PI, Mohamed Labyad de l’UC  ainsi que Mustapha Bakouri du PAM ont annoncé  leur rejet catégorique de la mainmise voulue par le gouvernement au sujet des prochaines élections.   Tout en indiquant  que depuis toujours, le dossier des élections a été géré selon une approche participative,  ils  ont également  fait savoir à leurs interlocuteurs  que l’opposition n’acceptera en aucun cas que le parti majoritaire empiète sur son rôle et ses prérogatives. 
Dans ce cadre, il y a lieu de rappeler que les travaux de la commission de l’Intérieur sont suspendus suite au retrait  des partis de l’opposition pour protester contre les pratiques du gouvernement  qui n’a pas accordé le moindre intérêt aux propositions de l’opposition.   Et de se demander si ces travaux resteront  suspendus au moment où la Chambre des représentants s’apprête à discuter la loi de finances 2015 qualifiée  de fragile par l’opposition et élaborée pour anéantir  les acquis de la classe ouvrière et de toutes les couches sociales.
Pour rappel, les partis l’opposition avaient organisé mardi une conférence de presse de toute urgence consacrée aux prochaines échéances électorales.   Dans ce cadre, le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a pointé du doigt le climat de travail et la domination de la logique de la majorité numérique, ce qui a entraîné le retrait des partis de l'opposition de la réunion de la commission de l’Intérieur à la Chambre des représentants lors de la discussion du projet de réforme des listes électorales.
Il a également rappelé que jamais dans l’histoire du Maroc et même durant les années de plomb, les propositions de l’opposition n’ont été traitées  avec une logique numérique d’exclusion et d’intimidation. 
Les dirigeants des quatre partis ont réitéré, lors de cette conférence,  la nécessité de mettre en place une commission nationale indépendante chargée de la supervision des prochaines échéances électorales afin d’en garantir la transparence.  

L.B
Vendredi 31 Octobre 2014

Lu 1050 fois


1.Posté par abbas le 30/10/2014 23:15
histoire de Perette et du Pot au Lait
elle dira cmme Barberousse, ane ma soeur anne, ne vois tu rien venir ?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs