Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre entre S.M le Roi et le Souverain jordanien : Un dîner officiel offert en l'honneur de S.M le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein




S.M le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R le Prince Moulay Rachid, a eu, mercredi au Cabinet Royal à Rabat, une rencontre avec le Souverain du Royaume hachémite de Jordanie, S.M le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein, qui était accompagné de S.A le Prince Ghazi Bin Mohammad Bin Talal, Premier conseiller du Roi Abdallah II pour les Affaires religieuses et culturelles.
A l’issue de cette rencontre, S.M le Roi Mohammed VI a accompagné le Souverain hachémite au Palais des hôtes, lieu de résidence de S.M le Roi Abdallah II de Jordanie.
A l'entrée du Palais des hôtes, S.M le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R le Prince Moulay Rachid, a convié S.M le Roi Abdallah II de Jordanie à la traditionnelle cérémonie d'offrande de lait et de dattes.
S.M le Roi Mohammed VI avait, auparavant, présidé à la place du Méchouar au Palais Royal de Rabat, la cérémonie d'accueil officiel du Souverain du Royaume hachémite de Jordanie, S.M le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein, en visite officielle au Maroc.
Le Souverain, accompagné de S.A.R le Prince Moulay Rachid, a offert, le même jour au Palais Royal de Rabat, un dîner officiel en l'honneur du Souverain du Royaume hachémite de Jordanie et de la délégation l’accompagnant.
Ont été conviés également à ce dîner, le chef du gouvernement, les présidents des deux Chambres du Parlement, les conseillers de S.M le Roi, les membres du gouvernement, les présidents des instances constitutionnelles, les représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc, ainsi que plusieurs autres personnalités civiles et militaires.

La coopération maroco-jordanienne promise à un bel avenir

Le Maroc et la Jordanie sont deux pays frères et amis liés par une histoire commune et ancestrale et par des relations économiques promises à un avenir meilleur sous la conduite des Souverains des deux pays, S.M le Roi Mohammed VI et S.M le Roi Abdallah II.
Les liens historiques entre les deux pays reflètent en effet des relations diplomatiques et politiques excellentes basées sur une politique étrangère équilibrée ainsi que sur l’attachement au dialogue pour la résolution des conflits, le respect de l’intégrité territoriale et la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres Etats.
La visite de S.M le Roi Abdallah II mercredi au Maroc témoigne de l’excellence des relations maroco-jordaniennes et s’inscrit dans le cadre de la volonté des dirigeants des deux pays de consolider cette coopération et de renforcer la concertation sur toutes les questions d’intérêt commun.
La coopération entre les deux Royaumes est régie par un cadre juridique riche de 60 accords, protocoles et mémorandums dans différents domaines, notamment l’Accord sur la grande zone arabe de libre-échange (Accord d’Agadir), entré en vigueur en juillet 2006, l’accord bilatéral de libre-échange, signé en juin 1998, et les accords de libre-échange conclus par les deux pays avec l’Union européenne et les Etats-Unis.
Ce cadre de coopération avait été renforcé lors de la première réunion de la haute commission mixte bilatérale qui s’était tenue à Rabat en juin 1998.
Le secteur privé s’est joint à cette dynamique de coopération institutionnelle à travers la création d’un conseil d’affaires maroco-jordanien en 1998 entre l’Association des hommes d’affaires jordaniens et la Confédération générale des entreprises du Maroc.
Ce conseil a tenu plusieurs réunions sanctionnées par la dynamisation du rôle de cette institution et l’élargissement des domaines de coopération et de partenariat entre le secteur privé des deux pays.
Récemment encore, un conseil d’affaires réunissant les entrepreneurs du Maroc, de Jordanie, d’Egypte et de Tunisie a été mis sur pied en vue de contribuer à l’accroissement du flux des échanges commerciaux et économiques entre ces quatre pays arabes.
Animés d’une ferme volonté de doper leur coopération et de la hisser au niveau de l’excellence de leurs liens politiques féconds, la 5ème réunion de la commission mixte maroco-jrodanienne, tenue à Rabat en avril 2016, est venue consacrer la profondeur de la relation bilatérale sous l’impulsion de S.M le Roi Mohammed VI et de S.M le Roi Abdallah II.
Cette session a été marquée par la signature de 15 accords et conventions portant sur les domaines du commerce, de l’industrie, du développement durable, de l’information, de l’éducation, de l’enseignement en plus de deux ayant trait à la culture, au sport et au tourisme.
Ces accords visent à consolider les relations entre les deux pays et à les hisser au niveau des aspirations de leurs dirigeants et des attentes de leurs peuples frères.  
Mais force est de constater qu’en dépit des efforts déployés par les deux pays pour doper leur coopération, les échanges économiques et commerciaux entre le Maroc et la Jordanie demeurent faibles, avec un montant qui ne dépasse pas les 45 millions de dollars, et ne reflètent guère leurs ressources et leurs potentialités.
Pour remédier à cette situation, la 5ème session de la commission mixte a exhorté les gouvernements des deux pays à lever les obstacles qui se dressent devant le développement des échanges et de simplifier les procédures pour permettre au secteur privé d’apporter sa contribution à la dynamique de renforcement de la coopération économique entre les deux pays.
La commission a également mis l’accent sur l’importance de la poursuite de la concertation entre les responsables des deux pays et la tenue régulière des réunions de cette importante instance pour assurer le suivi des décisions et relever le défi de l’édification d’un partenariat stratégique et d’un modèle de coopération entre deux pays partageant plusieurs facteurs communs comme la langue, l’histoire et la volonté d’assurer leur progrès et le bien-être à leur peuple.
Pour réussir ce pari, le Maroc et la Jordanie disposent en effet de plusieurs atouts dont leur positionnement stratégique au carrefour de plusieurs continents et grands marchés, notamment l’Afrique pour le Maroc et le Machrek pour la Jordanie.

Vendredi 24 Mars 2017

Lu 965 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs