Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre de l’USFP à Agadir : “L’identité et les questions du Maroc d’aujourd’hui’’




Placée sous le thème : «L’USFP : l’identité et les questions du Maroc d’aujourd’hui», une rencontre, organisée par le Secrétariat régional de l’USFP, aura lieu ce week-end à l’amphithéâtre de la Chambre de commerce, d’industrie et de services d’Agadir avec la participation d’une dizaine de membres du Bureau politique et du Conseil national ainsi que les cadres du parti dans la région Souss-Massa-Drâa.
Cette rencontre a pour objectif d’apporter des éléments de réponse aux questions qui interpellent aujourd’hui, plus que jamais, tous les Usfpéistes. Elle contribuera également à poser les jalons du renouveau du parti dans un contexte politique, et socioéconomique national particulier.
En effet, le parti, qui se trouve à un tournant décisif de son histoire et de son évolution, est appelé à apporter les réponses aux véritables problématiques auxquelles le pays est confronté, et ce, dans le cadre de ses valeurs fondatrices et selon les exigences du monde d’aujourd’hui et de demain.
Donc, après la cérémonie d’ouverture qui aura lieu le samedi à 14h00 et sera marquée par les allocutions du Bureau politique, du Secrétariat régional et du député-maire de la ville, on enchaînera avec la première séance qui aura pour thème : «L’expérience de l’USFP en matière de gestion locale» et qui débutera à 15h30 sous la présidence de Zineb Khiyati assistée de Larbi Telmoudi en tant que rapporteur.
Interviendront lors de cette première séance, Habib El Malki, qui traitera de «L’alternance politique : concept, expérience et perspectives». Puis, Mohamed Ameur fera une «lecture de la participation de l’USFP à la gestion de la chose publique». Ahmed Réda Chami, quant à lui, essaiera d’apporter des réponses à la question suivante : «Qu’est-ce l’Ittihad a gagné avec sa participation au gouvernement ?» Et enfin, Ali Bouabid fera une «lecture politique de la participation ittihadie à la gestion gouvernementale».
Ces interventions seront suivies d’un débat et d’une pause, avant d’entamer la deuxième séance qui aura pour thème: «L’identité et le renouveau de la pensée ittihadie». C’est Bachir Khanfar qui dirigera cette séance avec Brahim Adardour comme rapporteur. Cinq intervenants se succéderont à la tribune lors de cette deuxième séance.
Fathallah Oualalou définira le cadre historique de l’identité ittihadie. Puis Abderrahmane El Amrani abordera le sujet suivant : «L’USFP a de nouveau besoin d’une clarification idéologique». Ensuite, Mohamed Merghadi traitera du sujet suivant : «L’USFP et les questions de l’identité socialiste à l’heure de la mondialisation». Jamal Aghmani parlera de «L’Ittihad et la question de l’alternative socio-démocratique». Et enfin, Mohamed Achâari abordera le thème de «L’identité et la transmission». Et comme pour la première séance, un débat sera ouvert à l’issue des interventions.
Les travaux de la rencontre se poursuivront dimanche matin avec les deux dernières séances. Présidée par Abdelkrim Madoune qui aura Tahar Hamma comme rapporteur, la troisième séance, qui débutera à 9h00, aura pour thème : «L’organisation et la société». Driss Lachgar ouvrira la séance par une intervention intitulée: «Organisation et société  maintenant». Et Abdeslam Rajouani enchaînera avec le sujet suivant : «Vers une  nouvelle vision de l’organisation à la lumière des transformations socio-culturelles». Fatiha Sdasse parlera de «L’USFP et l’organisation féminine». Et Jawad Faraji : «La jeunesse marocaine : changements et outils d’encadrement».
Après le débat et la pause,on abordera le thème de la quatrième et dernière séance du programme de cette rencontre.à savoir : «Problématique des alliances et union de la gauche». Azzedine Bounit, qui présidera la séance, sera assisté par Mohamed Mikouil en tant que rapporteur. Se relaieront à la tribune, les trois derniers intervenants : Abdeljalil Tlimat : «Problématique de l’union de la gauche, alliances et modernisation de l’action politique»; Mohamed Boubekri : «Regards sur la gauche marocaine» et Abdelhamid Jmahri : «L’USFP et le Maroc actuel». Ces interventions seront ensuite suivies d’un débat.
La rencontre prendra fin avec la séance de clôture.

M’BARK CHBANI
Vendredi 23 Mars 2012

Lu 752 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs