Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Rabat sur le Fonds de soutien à la représentativité féminine




La commission chargée de la mise en œuvre du Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes a organisé, jeudi à Rabat, une journée d’étude en faveur des instances bénéficiaires du financement du Fonds au titre de l’année 2016.
 Cette rencontre s’assigne pour objectifs d’identifier les besoins dans le domaine de formation et de sensibiliser au renforcement des capacités de représentativité des femmes au sein des conseils élus.
 Elle vise également à sensibiliser les instances bénéficiaires du soutien à l'importance de la conjoncture politique actuelle en vue d’élargir la participation des femmes à l'action politique et leur permettre de contribuer efficacement à la prise de décision.
 Outre la collecte des avis et opinions en vue d'enrichir l'étude actuelle pour la mise en place d'un "portefeuille de formation en matière de renforcement des capacités de représentativité des femmes au sein des conseils élus", cette manifestation vise de même à sensibiliser les porteurs de projets financés par le Fonds de soutien au rôle stratégique de ce dernier et à l’importance des résultats escomptés des projets auxquels il contribue en matière de financement.
Ce "portefeuille" a pour objectifs de structurer et unifier le processus de renforcement des capacités des femmes et à l'adapter au nouveau contexte (Constitution de 2011 et les nouvelles lois organiques des collectivités locales), le but étant d’améliorer la représentativité des femmes et de faciliter leur participation efficace et durable aux conseils élus.
 Il a également pour objectifs de permettre aux parties concernées de bénéficier d'éléments méthodiques et de moyens pratiques pour l’organisation de sessions de formation, de stages et d'opérations d'information et de sensibilisation de courte durée en matière de consolidation des capacités de représentativité des femmes et de leur participation à la gestion de la chose locale, régionale et nationale, outre la mobilisation des jeunes issus du monde rural en faveur de la participation de la femme à la vie publique.
 Intervenant à cette occasion, Noureddine Boutayeb, wali-secrétaire général du ministère de l’Intérieur et président de la commission chargée de la mise en œuvre du Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes, a souligné que le Maroc consacre le principe selon lequel la démocratie locale et l’avenir des politiques de développement sont tributaires de la présence de la femme au cœur de ces politiques, en tant qu'axe efficient sur le plan local, provincial et régional.
Noureddine Boutayeb a mis l'accent sur les outils mis en place par le gouvernement en vue de promouvoir la discrimination positive en faveur des femmes, citant notamment le maintien de la circonscription électorale nationale à la Chambre des représentants, l’augmentation du nombre de sièges consacrés aux femmes durant la dernière législature à 60 sièges, la prise d'une série de mesures législatives et organiques visant le renforcement de la représentativité féminine au sein des conseils des communes, des arrondissements, et des régions, outre l'adoption du mécanisme d'incitation financière en vue d'encourager les partis politiques à l’intégration efficace des femmes dans l'opération électorale.
M. Boutayeb a ajouté que les résultats des élections de 2015 ont confirmé l’efficacité de la politique adoptée par le Maroc en matière d’encouragement et de soutien de l’accès des femmes aux institutions élues et aux centres de prise de décision politique.   Le responsable a, outre, fait savoir que les projets réalisés dans le cadre du Fonds, dont le budget annuel s'élève à 10 millions de dirhams, confirment que ce dernier constitue un saut qualitatif remarquable dans le processus de soutien de la représentativité de la femme et de sa participation à la gestion de la chose locale, indiquant que la commission chargée de la mise en œuvre du Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes a financé depuis la date de sa création en 2009 environ 354 projets dans l'ensemble des régions du Royaume.
Au menu de cette rencontre, figurent deux exposés sur «le Fonds de soutien à l'encouragement de la représentation des femmes» et «l’approche et la méthode de préparation du portefeuille de formation dans le domaine du renforcement des capacités de représentativité des femmes au sein des conseils élus", outre des ateliers en relation avec cette thématique.

Samedi 7 Mai 2016

Lu 981 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs