Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Rabat sur la Charte euro-méditerranéenne pour l’entreprise




Les réformes réglementaires, la simplification administrative, l’accès au financement, la politique d’innovation et la promotion du capital humain sont prioritairement les axes d’amélioration de la politique de l’entreprise au Maroc, ont indiqué, mardi à Rabat, les participants à une rencontre sur “les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre de la Charte euro-méditerranéenne pour l’entreprise, cas du Maroc”.
Organisée par l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME), en collaboration avec le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et la Commission européenne, cette rencontre a été marquée par la présentation du “rapport régional 2008 de la mise en œuvre de la Charte: situation de la politique de l’entreprise au Maroc et analyse comparative avec les pays méditerranéens”. Intervenant à cette occasion, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Bouselham Hilia, a indiqué que “l’évaluation de la mise en œuvre de la charte au Maroc fournit des indications précieuses pour aller de l’avant et orienter efficacement le processus de réformes engagées depuis de nombreuses années par le Maroc, en vue d’assurer aux entreprises un cadre d’action favorable à leur développement et à leur positionnement compétitif sur les marchés internationaux”.
“Le Maroc est d’autant plus attaché à la mise en œuvre de la Charte que les dix dimensions qu’elle couvre se trouvent être en parfaite cohérence avec la politique de l’entreprise du Maroc, ce qui témoigne du caractère stratégique que revêt pour nous le développement d’un secteur privé dynamique et compétitif, évoluant dans un environnement des affaires sans cesse amélioré”, a-t-il dit. M. Hilia a de même rappelé qu’en 2008, le Maroc a déployé un effort conséquent pour procéder à l’évaluation de la mise en œuvre de la Charte et bénéficié de l’appui très appréciable des partenaires internationaux.
Il a rappelé que cette rencontre sur la charte euro-méditerranéenne pour l’entreprise se tient alors que les relations entre le Maroc et l’Union européenne ont franchi, depuis le 13 octobre dernier, à l’occasion de la 7ème session du Conseil d’association entre l’UE et le Maroc, tenue au Luxembourg, un saut qualitatif décisif, avec l’octroi au Royaume du Statut Avancé.


MAP
Jeudi 5 Mars 2009

Lu 213 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs