Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Rabat entre l’USFP et le CNT libyen




Rencontre à Rabat entre l’USFP et le CNT libyen
Dans le cadre de la promotion des relations d’amitié entre le Maroc et la Libye, des membres de la Commission des relations extérieures de l’USFP, présidée par Fathallah Oualalou, se sont entretenus mercredi au siège du parti à Rabat, avec une délégation libyenne comprenant des membres du Conseil national de transition, un membre du parti du Courant national, la présidente de l’organisation Amazonat Libye et le coordinateur général du Congrès national amazigh libyen et des  membres représentant d’autres associations.
Après avoir procédé à une présentation de l’état des lieux en Libye, le président de la délégation libyenne a évoqué les préparatifs qui sont en cours avant la tenue des élections législatives qui auront lieu en juillet prochain. Une échéance qui se veut un défi à relever, sachant que le pari à réussir reste l’élaboration d’une Constitution, ajoute le responsable libyen.
Pour sa part, M.Oualalou a insisté sur l’importance de l’Union du Maghreb arabe, rappelant que l’USFP a toujours été un fervent défenseur du multipartisme. Un acquis historique qui a permis une stabilité relative dans notre pays, a fait savoir le premier secrétaire adjoint de l’Union socialiste des forces populaires.  
Fathallah Oualalou a souligné également que notre parti reste attaché à quatre principes fondamentaux, à savoir le nationalisme, la démocratie, le socialisme et la modernité.
M.Oualalou a qualifié cette rencontre d’historique  puisqu’elle changera nos relations avec l’Etat libyen. Et de surenchérir : «Nos relations bilatérales ont été mitigées et manquant de transparence. Aujourd’hui, pour établir des relations fraternelles, reposant sur l’échange des idées, le progressisme et la modernité,  il est de notre devoir de mettre fin à la paralysie qui affecte l’UMA. Ce qui impacte grandement la productivité des pays et peuples de la région. Nous avons la responsabilité de poursuivre nos efforts en vue de la renaissance des forces démocratiques dans la région».

Libé
Samedi 18 Février 2012

Lu 587 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs