Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Casablanca sur le montage des projets touristiques




Le montage des projets touristiques est le thème d’une rencontre qui a été organisée récemment à Casablanca, avec pour objectif ultime l’examen des moyens du développement durable du tourisme dans les parcs et aires protégées transfrontaliers en Afrique de l’Ouest.
Initié par le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC) et le Centre de recherches statistiques, économiques, sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC), cet atelier de deux jours s’inscrit dans le cadre de la coopération liant les pays de l’Afrique subsaharienne.
Les participants à cette rencontre ambitionnent d’apporter leur contribution en matière de développement social et économique de la région de l’Afrique de l’Ouest, a déclaré, à cette occasion, le DG du CIDC, El Hassan Hzaine. Les travaux de cet atelier ont été axés sur la mise en place d’un projet régional destiné à promouvoir le développement durable du tourisme dans un réseau de parcs et aires transfrontaliers en Afrique de l’Ouest, a indiqué M. Hzaine.
Une dizaine de pays seront concernés par ce projet, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et la Sierra Leone, a-t-il précisé.
Cette réunion a également été l’occasion de sélectionner les composantes du projet à soumettre aux institutions de financement, émettant le souhait de voir ce projet régional bénéficier du financement nécessaire.
De son côté, le ministre d’Etat guinéen de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat, Thierno Ousmane Diallo, a mis en exergue la valeur ajoutée qui peut être apportée par ce projet aux pays de l’Afrique de l’Ouest, ajoutant que ces pays ont l’ambition de développer le secteur du tourisme.
M. Diallo a souhaité la mobilisation des fonds nécessaires au financement de ce projet, qui permettra de booster le secteur du tourisme dans cette région d’Afrique.
Pour sa part, le DG du SESRIC, Musa Kulaklikaya, a mis en exergue le rôle que peut jouer son établissement pour réussir cet important projet régional, notamment en tant que centre de recherches dédié à la statistique et au renforcement de la coopération entre les pays islamiques dans les secteurs porteurs à dimension socio-économique, en particulier dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.
Le comité de pilotage de ce projet devait ainsi tenir sa 13ème réunion aujourd’hui 17 février pour réfléchir aux mécanismes de son accélération, a fait savoir M. Kulaklikaya, rappelant que ledit projet remonte à 2005 et a connu une série de sessions de formation intéressant le management des projets touristiques, les mécanismes de financement et l’évaluation du bilan prévu.

Mercredi 17 Février 2016

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs