Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre Kerry-Zarif sur le nucléaire

Téhéran recherche l'appui de l'UE face à Washington dans le secteur bancaire




Les chefs de la diplomatie des Etats-Unis et de l'Iran ont annoncé avoir fait des progrès lors d'une rencontre à l'ONU mardi sur l'application de l'accord sur le nucléaire iranien, et indiqué qu'ils se rencontreraient à nouveau vendredi.
Le Secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif ont parlé pendant deux heures et demie, à la suite des plaintes de Téhéran la semaine dernière, disant que l'élimination des sanctions prévue par l'accord n'apportait pas les bénéfices escomptés.
 "Nous avons travaillé sur un certain nombre de choses et nous avons fait des progrès", a déclaré M. Kerry. "Nous travaillons pour nous assurer que l'accord est appliqué comme il se doit et que toutes les parties en reçoivent les bénéfices prévus", a-t-il ajouté.
 M. Zarif a confirmé que les discussions avaient porté sur la nécessité de s'assurer "que l'Iran retirait de l'accord les bénéfices prévus". "Nous allons continuer à y travailler, et nous rencontrer à nouveau vendredi".
 L'Iran se plaint de ce que, en dépit de la levée officielle des sanctions, banques et entreprises occidentales sont réticentes à rétablir des relations avec l'Iran, car elles craignent que leurs opérations ne tombent sous le coup de la justice américaine, les Etats-Unis continuant à imposer certaines sanctions notamment en lien avec le programme de missiles balistiques de Téhéran.
De fait, en marge des assemblées du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale la semaine dernière à Washington, le gouverneur de la banque centrale iranienne Valiollah Seif a accusé la communauté internationale de ne pas tenir ses engagements. Et de l'empêcher de bénéficier pleinement de la levée d'une grande partie des sanctions économiques.
 A cet égard, John Kerry avait reconnu lundi soir que l'Iran n'avait récupéré pour l'instant que trois milliards de dollars sur les dizaines de milliards escomptés.
 La rencontre de mardi était le premier face-à-face depuis la rencontre du 16 janvier à Vienne pour établir l'application formelle de l'accord.
L'Iran et six puissances (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne) ont conclu un accord sur le programme nucléaire de Téhéran en juillet 2015, ce qui a permis la levée en janvier dernier d'une bonne partie des sanctions imposées par les Etats-Unis, l'Union européenne et l'Onu.
Samedi, l'Iran, qui recherche l'appui des Européens pour obtenir des concessions de la part des Etats-Unis dans le secteur bancaire, a demandé à l'Union européenne de faire pression sur Washington pour lui permettre de rejoindre le système financier mondial.
 Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères, a conduit samedi une délégation comprenant sept commissaires européens -- la plus importante délégation de l'UE à Téhéran en plus de dix ans.
 A l'occasion de cette visite, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, s'est félicité du soutien de l'UE en faveur des efforts de Téhéran pour adhérer à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
 Pour Federica Mogherini, l'Europe a intérêt à faire en sorte que les banques européennes puissent réaliser sans crainte des transactions en Iran.

Jeudi 21 Avril 2016

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs