Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renchérissement du gasoil et envol des prix des intrants menacent la saison agricole

Les charges des agriculteurs deviennent intenables




Renchérissement du gasoil et envol des prix des intrants menacent la saison agricole
Pas une goutte de pluie à l’horizon ! Le soleil et un temps sec seront certes de la partie durant les prochains jours, mais les agriculteurs estiment néanmoins que la situation est loin d’être dramatique.
« Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Le cycle agricole est à ses débuts et le retard des pluies enregistré ne pose aucun problème », nous a assuré  Ahmed, un agriculteur d’El Jadida. Une confiance exprimée également par Abdellatif Hmadas, agriculteur de la région d’Abda-Doukala qui estime qui cette absence de précipitations n’aura aucun impact négatif sur la saison agricole.  « La situation pourrait devenir préoccupante à partir de février. Mais, actuellement, elle pose plutôt problème aux éleveurs de bétail qui endurent ces jours-ci l’augmentation des prix des aliments pour bétail faute de pluies. En effet, ces derniers ont vu leurs prix s’envoler. C’est le cas par exemple à Abda où le prix du fourrage est passé de 95 à 110 DH en quatre jours », nous a-t-il précisé.
Pourtant, notre source pense que la vraie inquiétude est ailleurs.  Elle tient aux  conditions qui ont accompagné le lancement de la saison agricole. En effet, les agriculteurs se trouvent confrontés à l’envolée des prix des semences sélectionnées et des autres intrants (engrais, pesticides, carburant, etc).
 « La saison s’annonce pénible vu les lourdes charges qu’on doit supporter», nous a affirmé notre source. Même appréciation de cet autre agriculteur du  Sud qui estime que tous les indices augurent d’une campagne agricole difficile.
 « Les semences et les autres intrants sont de plus en plus chers. Leurs prix sont supérieurs de 30 à 40% au prix initial», nous a expliqué Abdellatif Hmadas. « Le phosphate est écoulé aujourd’hui entre 270 et 300 DH », a-t-il noté. Un prix jugé inacceptable surtout que le Maroc en est un pays producteur. Même constat au niveau des semences et des engrais. « Ils ont atteint des sommets. En effet, les semences ont été écoulées entre 330 DH/quintal et 350 DH. De même pour les engrais qui ont été cédés pour des prix allant de 200 à 220 DH le quintal », nous a précisé notre source.  
Mais, il n’y a pas que l’envol des prix de ces produits essentiels pour toute opération de labour qui est déploré par certains agriculteurs. L’augmentation des prix des carburants a été aussi pointée du doigt. « Le renchérissement des prix des carburants  nous a beaucoup impactés. Il a eu des répercussions directes sur la main-d’œuvre et sur les travaux des champs », nous a expliqué notre source avant de poursuivre : « Auparavant, le travail d’un  champ de trois hectares revenait à 450 DH de carburant pour le labourage. Aujourd’hui, il faut compter 800 DH. Des effets qu’on a sentis au niveau des prix affichés par les propriétaires de tracteurs qui ont augmenté leurs prestations de 25 DH pour chaque hectare».
 Une flambée des prix qui ne semble pas la bienvenue puisqu’elle pèse lourdement sur les charges en ces temps où la production ne suffit plus à amortir les investissements. « Les charges sont devenues de plus en plus lourdes à assumer à tel point que nombreux sont les agriculteurs qui ont changé d’activité en devenant éleveurs de bétail », nous a confié Abdellatif Hmadas qui demeure, pourtant, confiant. « On espère que l’arrivée des pluies changera la donne », a-t-il conclu.

Hassan Bentaleb
Mardi 12 Novembre 2013

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs