Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Règlements de comptes mesquins du PJD avec ses adversaires politiques

L’été s’annonce chaud et tous les moyens seront usités dans l’objectif d’engranger le maximum de voix lors des prochaines élections




La guerre des mots  fait de nouveau rage entre le PJD et le PAM. Cette fois-ci, ce n’est ni Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la Lampe, ni  Ilyas El Omari, numéro 1 du parti du Tracteur, qui sont en tête d’affiche. C’est plutôt Abdelaziz Rebbah, ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique et  Aziz Benazzouz, président du groupe PAM à la Chambre des conseillers, qui ont sorti l’artillerie lourde et tiré l’un sur l’autre.  
C’est à partir de Rabat, et à l’occasion du défilé du 1er Mai, que le leader pamiste a qualifié le chef du gouvernement de tête de file des escrocs, qu’il est le plus grand arnaqueur de l’histoire politique nationale et qu’il n’a pas cessé de mentir aux Marocains et de les tromper. « Y a-t-il  une escroquerie plus grave que celle de promettre un taux de croissance de 7% alors on n’arrive même pas à dépasser 1% ? », s’est-il interrogé. Même constat au niveau de la lutte contre la prévarication. L’intervenant a déclaré que Benkirane a tendu la main aux corrompus et qu’il les  protège contre toute reddition des comptes.   
Ce dernier a également été accusé d’affaiblir le front intérieur alors que le Maroc fait l’objet de plusieurs conspirations  notamment au niveau de sa cause nationale. « Le grand escroc ne cesse de fissurer le front intérieur depuis cinq ans en déclarant la guerre à tous et en guerroyant contre l’ensemble des forces vives », a-t-il lancé tout en accusant le PJD de vouloir  falsifier les résultats des prochaines élections législatives. « Les Pjdistes sont obsédés par le pouvoir et Benkirane est très attaché à son poste », a-t-il indiqué.
Evoquant la dernière déclaration de  Mohamed Yatime, dirigeant du PJD, accusant les pays du Golfe d’avoir octroyé des aides financières aux adversaires politiques de son parti, faisant principalement allusion au PAM, Aziz Benazzouz a indiqué que les ressources financières  du PJD sont très importantes et suscitent moult interrogations.
Selon lui, l’actuel Exécutif a entraîné le pays à sa perte et son chef manque de courage politique. Il l’a donc appelé à démissionner de son poste et à exhorter les Marocains à  ne pas voter PJD lors du scrutin du 7 octobre.
De son côté, Abdelaziz Rebbah n’a pas trouvé mieux que de ressasser, depuis Marrakech, des accusations et des assertions maintes fois réitérées par le chef du gouvernement.   Comme lui, il a considéré le PAM comme un  parti politique de prévarication réunissant des barons de la drogue. « Nous avons chassé le PAM des villes et on fera de même au niveau du monde rural. Notre parti refuse toute domination car l’intérêt du pays est plus important. Notre pays a besoin de  formations politiques et de syndicats forts et le temps de vie de chaque parti est court par rapport à celui de la nation », a-t-il lancé.  
Pour lui, la véritable authenticité est représentée par le PJD et non pas par le PAM et que le projet du parti de la Lampe est orignal et enraciné dans la société marocaine à l’inverse de celui du parti du Tracteur. « Vous avez transmis un message clair via votre religiosité et la manière avec laquelle vous avez géré la chose publique. Vous êtes un exemple unique », a-t-il lancé à ses ouailles.
L’été s’annonce donc chaud pour ces deux partis et tous les moyens seront usités dans l’objectif d’engranger le maximum de voix lors des prochaines élections.

Hassan Bentaleb
Lundi 2 Mai 2016

Lu 300 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs