Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Région de Meknès-Tafilalet : L’Association Nour et la JICA main dans la main




L'Association Nour pour la solidarité avec la femme rurale en partenariat avec l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l'ambassade du Japon à Rabat organise un séminaire de formation au profit des Associations féminines rurales dans la région de Meknès-Tafilalet du 15 au 24 octobre 2010 à Ifrane
Deux participantes de chaque association de la région ciblée sont conviées à cette formation et bénéficieront de 4 modules, à savoir: L’éducation au Japon et au Maroc, la communication, le montage de projet et la sensibilisation à la santé.
Financée par la JICA, cette formation tant sollicitée par la femme rurale et périurbaine est une opportunité qui permettra l'amélioration du savoir et du savoir-faire des femmes notamment en matière d'éducation des enfants, d'hygiène et de santé, de communication et surtout de montage de projet susceptible d'encourager la création d'activités génératrices de revenus (AGR) en vue d'améliorer le mode de vie des familles paysannes et rurales à travers le savoir-faire et le savoir-être de la femme rurale marocaine.  A cette occasion, il y a lieu de signaler que les activités de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) s'articulent autour de trois piliers : l'approche de terrain, la sécurité humaine, et une exécution plus efficace, rationnelle et rapide. Elle a pour mission de contribuer à renforcer la coopération internationale et le développement durable des économies japonaise et mondiale en soutenant la croissance socioéconomique, la reprise ou la stabilité économique des régions en développement.
 Pour ce faire, la JICA assiste et soutient les pays en développement en qualité d’agence d’exécution de l’APD japonaise. Selon sa vision d’un « développement inclusif et dynamique », elle contribue aussi à résoudre les problèmes des pays en développement en recourant aux outils les mieux adaptés et à une approche à la fois régionale, nationale et par problème.
  L'ANSFR a été fondée  en 2003 pour soutenir les femmes rurales et les intégrer au développement. Depuis sa création, elle a lutté   contre la pauvreté, l’exclusion et  l’analphabétisme des femmes et des filles rurales qui sont généralement exploitées dans le travail domestique dans les grandes villes du Maroc.
  Cette  Association s'est donné comme mission de créer des programmes générateurs de revenus et programmes post-alpha pour combattre toutes les formes de violence basées sur le genre en créant des opportunités de travail pour les femmes rurales; sensibiliser les femmes à  l’hygiène, à la santé maternelle et à leurs droits économique et sociaux et enfin scolariser les petites filles rurales.

M.DRIHEM
Mercredi 13 Octobre 2010

Lu 428 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs