Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Région de Marrakech-Tensift-Al Haouz : 15.000 enfants employés dans l'artisanat




Région de Marrakech-Tensift-Al Haouz : 15.000 enfants employés dans l'artisanat
Le secteur de l'artisanat dans la région emploie plus de 15.000 enfants dans les différentes branches. Un chiffre alarmant qui a suscité une intervention urgente de l'Unicef à travers la mise en place d'un projet-pilote en partenariat avec le Conseil de la région.
 Concernant l'assiette financière, il y a lieu de noter qu'elle est le fruit d'un partenariat entre l'Unicef avec une contribution estimée à 450.000 DH, l'Organisation internationale du travail (OIT) avec 550.000 DH et la Chambre de l'artisanat de Marrakech avec une enveloppe budgétaire de 450.000 DH.
   En vertu de ce projet, 600 enfants âgés  de 6 à 12 ans seront retirés des ateliers pour être rescolarisés, 500 autres, de 12 à 15 ans, bénéficieront d'une amélioration de leurs conditions de travail, alors que 1000 enfants seront  prémunis contre les risques engendrés par le travail, tout en leur permettant un meilleur accès à l'éducation, aux loisirs et aux services de santé.
A noter, par ailleurs que le plan de développement régional de l'artisanat que la Région de Marrakech-Tensift-Al Haouz est sur la voie de peaufiner, ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires global estimé à 4,8 milliards de DH, soit une augmentation de 46 % par rapport à 2006
Le PDRA, c'est aussi un chiffre d'affaires à l'export de 1,4 milliard de DH, soit 4 fois celui réalisé en 2006 et un chiffre d'affaires relatif au tourisme de 1,7 milliard de DH, soit 2,5 fois qu’en 2006.
Le PDRA ambitionne aussi de faire augmenter le nombre d’entreprises agissantes dans le secteur pour atteindre 107 unités artisanales à l'horizon 2012, contre seulement 75 entreprises en 2006.
Pour atteindre ces objectifs, un intérêt particulier sera accordé à la production et la commercialisation des produits des mono- artisans, au développement commercial et organisationnel, l'accentuation des démarches qualité, la modernisation des entreprises artisanales par l'accès aux TIC et leur sensibilisation au développement durable par un management environnemental ainsi que la qualification des artisans via une série de sessions de formation.

Mohamed RAMI
Vendredi 13 Mars 2009

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs