Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Recueil de poésie de Mohamed Bennis : Présentation à Madrid de la traduction espagnole de “Fleuve entre deux funérailles”




La traduction espagnole du recueil de poésie du poète marocain Mohamed Bennis "Fleuve entre deux funérailles", a été présentée récemment au siège de la Fondation Casa Arabe (Maison Arabe), à Madrid.
La traduction est l'œuvre de Luis Miguel Perez Canada, directeur de l'Ecole des traducteurs de Tolède (Centre de l'Espagne), et a été éditée par la maison d'édition "Icaria".
Intervenant lors de la cérémonie de présentation de cette œuvre, le poète marocain s'est félicité de la parution de la version espagnole de "Fleuve entre deux funérailles", traduit également en Français par Mostafa Nissabouri et publié aux éditions de L'Escampette à Bordeaux, en 2003. Composé de 28 poèmes, en allusion au nombre de lettres de l'alphabet arabe, ce recueil évoque la thématique de la langue, a précisé Bennis qui a saisi cette occasion pour réitérer son admiration pour la langue arabe et son attachement à cet outil d'expression.
" +Fleuve entre deux funérailles+ se caractérise par une forte présence du visuel qui permet au lecteur d'être actif et positif, de s'impliquer dans le texte et de ressentir les mêmes impressions que l'auteur ", a poursuivi le poète marocain qui vient de remporter le Prix Maghrébin de la culture, en reconnaissance de l'ensemble de son ouvrage.
Pour sa part, Pérez Canada, traducteur du recueil, a mis l'accent sur la contribution de Bennis à la modernisation de la poésie arabe en général et marocaine en particulier, saluant son engagement pour une vision ouverte sur le beau et le libre à travers une œuvre riche et diversifiée.
Mohamed Bennis est l'auteur de plus d'une vingtaine d'ouvrages de poésie et de prose, d'essais et de traductions. Il a reçu le Grand Prix du Maroc du livre en 1993 pour son recueil "Le don du vide", traduit en français par Bernard Noël et en espagnol par le même Pérez Canada, le Prix Calopezzati en 2006 pour la traduction italienne du même recueil et le grand Prix Atlas de traduction en 2000 pour son recueil "Fleuve entre deux funérailles". 

MAP
Lundi 7 Mars 2011

Lu 538 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs