Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Recrudescence des violences en Irak

Au moins 49 morts dans des attentats à travers le pays




Recrudescence des violences en Irak
Au moins un policier a été tué et quatre autres ont été blessés lundi dans de nouvelles attaques à la bombe dans l’ouest de l’Irak, a annoncé la police locale. Les attentats ont été perpétrés contre un quartier général de la police dans la province d’Anbar, dans l’ouest de l’Irak, précise la même source. Au moins six personnes ont été tuées dimanche par huit kamikazes qui ont attaqué les forces de sécurité et un bâtiment gouvernemental au nord-ouest de Bagdad, selon des responsables. Le 24 septembre, deux commissariats et la résidence d’un responsable local avaient été la cible d’attaques à Rawa et à Aana, une localité proche.Sept policiers avaient été tués ainsi que le frère du responsable local. Ces dernières attaques portent à plus de 440 le bilan des morts dans les violences depuis début octobre et à plus de 5.150 depuis le début de l’année, selon un décompte de médias basé sur des sources médicales et policières.
Par ailleurs, au moins 49 personnes ont été tuées dimanche dans des violences en Irak, dont 34 dans une explosion suivie d’un attentat suicide contre un café à Bagdad. Une bombe a explosé près d’une terrasse de café et un kamikaze a ensuite fait détoner sa ceinture d’explosifs au moment où une foule se formait sur les lieux de l’attaque, dans le quartier majoritairement chiite d’Al-Amil dans le sud de Bagdad, selon une source policière.
Plus tôt dans la journée, huit kamikazes avaient attaqué les forces de sécurité et un bâtiment gouvernemental à Rawa, dans la province d’Al-Anbar, tuant huit personnes dont un enfant, trois membres du conseil local et trois policiers. Deux kamikazes à pied et un autre à bord d’une voiture bourrée d’explosifs ont attaqué le siège local de la police tandis qu’un quatrième a lancé son véhicule contre un point de contrôle à l’entrée de la localité de Rawa, selon une source policière.
Trois autres kamikazes à pied et un quatrième à bord d’un véhicule ont attaqué le siège de l’administration locale, où des responsables tenaient une réunion. La localité de Rawa, à quelque 75 km de la frontière syrienne, est pour la deuxième fois en moins d’un mois la cible d’attentats. 

AFP
Mardi 22 Octobre 2013

Lu 252 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs