Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Recrudescence des attentats en Irak : Trois soldats américains tués à Diyala




Trois soldats américains et leur interprète ont été tués lundi dans des combats au nord de Bagdad dans la province irakienne de Diyala, a annoncé l’armée américaine.
Ces décès portent à au moins 4.250 le nombre de soldats américains morts en Irak depuis le début de l’intervention américaine en mars 2003, selon le décompte réalisé par l’agence américaine Associated Press.
Par ailleurs, sept Irakiens, dont trois militaires et un policier, ont été tués dans une série d’attaques visant lundi l’armée et la police, a indiqué une source du ministère de l’Intérieur.
A Ghazaliya, un arrondissement de l’ouest de Bagdad à majorité sunnite, des insurgés ont ouvert le feu sur un point de contrôle de l’armée irakienne, tuant trois personnes, dont deux soldats, et en blessant huit dont quatre militaires avant de prendre la fuite, a précisé cette source.
Dans le centre de Bagdad, près du ministère de l’Agriculture, deux civils ont été tués et six personnes, dont deux policiers, ont été blessées par l’explosion d’une bombe au passage d’une patrouille de la police, a-t-elle ajouté.
Toujours dans le centre de la capitale irakienne, une bombe visant la police a blessé sept personnes, dont trois policiers.
A Iskandariyah, à 40 km au sud de Bagdad, un homme a été tué et son fils blessé par une bombe qui a explosé au passage d’une patrouille de la police, selon la même source.
A Mossoul (nord), des inconnus ont tiré sur un policier en civil qui marchait dans la rue, l’atteignant mortellement à la tête, a indiqué une source de sécurité.
Toujours à Mossoul, le candidat de la Liste nationale irakienne (le parti laïque de l’ex-Premier ministre Iyad Allaoui) à Bagdad, Amer Chaabane al-Haibi, a été blessé dans l’explosion d’une bombe magnétique, a affirmé la source.
Une source médicale a déclaré que M. Haibi, originaire de Mossoul, risquait d’être amputé d’un pied.
Enfin, sept personnes qui siphonnaient du pétrole dans des oléoducs ont été arrêtées au sud de Mossoul, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense, Mohammed al-Askari.

AP, AFP 
Mercredi 25 Février 2009

Lu 177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs