Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Recrudescence de l’insécurité





L’auteur du braquage d’une agence de « WafaCash » arrêté à Marrakech
Après le braquage spectaculaire d’une agence bancaire de la BMCI survenu jeudi 11 décembre au quartier résidentiel « Saâda » à Marrakech et au cours duquel les malfrats ont réussi à rafler une somme estimée à 723.000 DH, le même scénario s’est produit lundi 29 décembre, heureusement que les services de sécurité  ont réussi à mettre la main, le même jour, sur l’auteur de ce nouveau braquage.
Cette fois-ci, on est au Boulevard Moulay Abdellah communément connu sous l’appellation « Boulevard de Safi » vers le coup de 11h, lorsqu’un jeune individu âgé d’environ 26 ans, a fait irruption dans une agence de  « WafaCash » brandissant une arme blanche. Ayant surpris l’employée qui se trouvait seule au moment des faits, le malfaiteur, sous la menace d’une arme blanche, n’a pas hésité à la ligoter avec une corde et la museler au moyen d’un ruban adhésif, afin de pouvoir commettre son forfait tranquillement.
Lors de cette opération, le butin a été conséquent, car évalué à 177.000 DH que le malfrat a réussi à dérober avant de prendre la poudre d’escampette en  l’absence des agents de sécurité et loin de toute surveillance par caméra. Terrorisée, l’employée a été transférée dans un état dépressif, à l’hôpital pour lui prodiguer les soins nécessaires.
Mais, cette histoire a dû prendre fin le même jour, lorsque les services de sécurité de la ville et après une série d’investigations rapides et efficaces ont réussi à mettre hors état de nuire l’auteur du hold-up qui louait un appartement meublé dans une résidence luxueuse au quartier Guelliz, lieu où il a caché également la somme dérober. Natif de Fès où il est installé également, le mis en cause semble être un spécialiste de ce genre de hold-up sachant qu’il a déjà effectué des opérations similaires aussi bien dans sa ville natale qu’à Tanger.
Ce nouveau casse intervient après  qu’une délégation de haut niveau de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a fait le déplacement il y a une dizaine de jours à Marrakech pour s'enquérir des mesures de sécurité au sein des établissements bancaires.
Constituée pour la circonstance, cette commission composée de directeurs et de responsables des services centraux, a été chargée de vérifier et d’évaluer la conformité par le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) au cahier des charges relatif à la sécurité. Ainsi, la commission a examiné avec le GPBM, les règles de sécurité au sein des établissements bancaires, et ce conformément à la convention conclue entre le Groupement et le ministère de l'Intérieur. L’affaire du premier braquage de l’agence de la BMCI, remontait à la soirée du 11 décembre, lorsque deux individus cagoulés et armés de sabres se sont introduits dans l’enceinte de ladite agence. Après avoir menacé le directeur de l’agence et blessé un employé au niveau de la main, les deux malfrats ont réussi à emporter un butin évalué à environ 723.000 DH.  Une enquête est ouverte pour identifier et arrêter les auteurs de ce premier vol.



Mohamed RAMI
Mercredi 31 Décembre 2008

Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs