Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réchauffement climatique : Et s'il avait lieu moins rapidement que prévu ?




Réchauffement climatique : Et s'il avait lieu moins rapidement que prévu ?
Depuis de nombreuses semaines, voire de nombreux mois, les experts nous alertent sur un réchauffement climatique extrême de la planète. Ils disent tous qu'il va avoir lieu de manière massive dans les années futures. Mais une équipe de spécialistes vient tempérer cette théorie. Selon elle, le réchauffement climatique est moins probable dans les décennies à venir. Pourquoi un tel résultat ? Il y aurait un net ralentissement de la hausse des températures depuis le début de ce siècle.
Toutefois le phénomène du réchauffement climatique se poursuit, ajoutent-ils, et les gouvernements devront prendre des mesures énergiques s'ils veulent limiter à moins de 2°C la hausse des températures par rapport à l'ère pré-industrielle. "Les taux de réchauffement les plus extrêmes selon les simulations réalisées sur cinquante ou cent ans semblent moins probables", précisent les chercheurs d'Oxford dans la revue Nature Geoscience.
Après de fortes hausses dans les années 1980 et 1990, le rythme du réchauffement mondial s'est en effet ralenti, même si les dix années les plus chaudes depuis le milieu du XIXe siècle ont toutes été constatées depuis 1998. Les scientifiques s'interrogent sur les raisons de ce ralentissement car les émissions de gaz à effet de serre n'ont cessé de croître ces dernières années, en raison notamment de l'essor industriel de la Chine.
En étudiant l'évolution des températures, les experts estiment qu'un doublement des concentrations de gaz carbonique dans l'atmosphère par rapport à l'ère pré-industrielle - peut-être dans le milieu de ce siècle si on se fonde sur les tendances actuelles - provoquerait une hausse des températures entre 0,9 et 2 degrés Celsius.
Ces estimations sont inférieures à celles présentées en 2007 par le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), qui tablait dans son quatrième rapport d'évaluation sur une nette hausse. Pour le Giec, un doublement de la présence de gaz carbonique dans l'atmosphère, en tenant compte de la fonte des glaciers et de l'absorption par les océans que cela entraînerait pendant des siècles, ferait grimper la température de 2°C au minimum, de 4,5°C au maximum.
Cependant, la récente étude d'Oxford, qui a été menée par des scientifiques britanniques, américains, canadiens, australiens, français, allemands, suisses et norvégiens, ne contredit pas cette prévision du Giec à long terme.

Atlantico
Lundi 27 Mai 2013

Lu 295 fois


1.Posté par claudio le 28/05/2013 17:26
1) je ne vois pas en quoi un réchauffement serait une catastrophe.
2) rien ne montre un réchauffement lié au CO2, et rien ne montre un réchauffement tout court (en 2003, on nous a prédit un retour de canicule 3 à 5 fois par décennie...)
3) quand 51% des scientifiques sont unanimes, on passe automatiquement à 95%, c'est humain.
4) la culpabilisation est à la mode.
5) quand la météo prévoira le temps au delà de 72 heures, je croirai que la climatologie est une science aboutie.
6) y a pas autre chose à s'occuper, allô, quoi ?

2.Posté par quidam le 05/06/2013 14:42
Félicitations.
Enfin un(e) journaliste qui ne s'addonne pas à la recopie des messages de l'AFP.
Oui, le giec prédit que le climat sera pire et que c'est la faute de l'homme. C'est dans ses status !!!
Non, tous les scientifiques ne sont pas d'accord. Pas même sur la continuité du rechaufement depuis 2005.

Au fait quel est le gaz principalement responsable de l'augmentation de la température du sol alors que la haute atmosphère est gelée (drôle de serre !) ?
Ce gaz n'existe pas sur la lune, pas d'atmosphère.

La réponse est à lire dans les premières page du rapport pour scientifique du Giec.
Il est aussi expliqué que celui là ne sera pas étudié ...
L'explication

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs