Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Real et Barça, l’esprit et les crampons à Dortmund et au Bayern

Les Catalans sur le fil grâce à Fabregas, les Madrilènes paient cher leur victoire sur Betis




Real et Barça, l’esprit et les crampons  à Dortmund et au Bayern
Le FC Barcelone, vainqueur laborieux de Levante (1-0) et le Real Madrid, qui s'est imposé (3-1) face au Betis Séville, samedi pour la 32e journée du championnat d'Espagne, peuvent désormais se concentrer sur leurs demi-finales aller respectives de Ligue des champions contre le Bayern et Dortmund.
Alors que trois jours le séparent de sa demi-finale aller à l'Allianz-Arena contre le Bayern, le Barça s'est contenté de faire le travail (1-0), samedi, contre Levante, une victoire qui maintient intacte son avance de 13 points au classement sur le Real.
Il est vrai que les Catalans avaient ménagé samedi jusqu'à six titulaires habituels - dont Messi, qui ne figurait même pas dans le groupe. Au rang des satisfactions, on notera tout de même le retour dans le onze titulaire d'Abidal, un peu plus d'un an après sa greffe du foie pour un cancer à cet organe.
Les Merengue sont parvenus à l'emporter face au Betis Séville (3-1) en ménageant de nombreux titulaires habituels.  Le jeune Brésilien Casemiro, prêté cet hiver au Real par le FC Sao Paulo, et Nacho ont ainsi permis à Khedira et à Ramos de souffler, Xabi Alonso s'ajoutant à cette liste. Mais les hommes de Mou ont tout de même payé cette victoire au prix fort, pouvant perdre Marcelo et Modric sur blessure. Le Brésilien, qui a ressenti une pointe à la cuisse, a notamment dû sortir sur civière. Samedi, les Madrilènes ont en outre dû ferrailler face à un Betis qui aura poussé en deuxième période. Les Blancs avaient pourtant largement pris le dessus en première période, notamment grâce à un Ronaldo inspiré
A Valence, les hommes de Valverde ont étourdi Malaga (5-1), remportant ainsi un combat sans doute décisif dans la lutte pour les places européennes.
En l'espace de six minutes, Parejo (25), Soldado par deux fois (28, 30 sur penalty) et Canales (31) ont crucifié les espoirs des Andalous, désormais 6e au classement et dépassés par les Valenciens. Banega a ajouté un but au festin des locaux (56), Malaga ne pouvant que sauver l'honneur par Baptista (45+1).

AFP
Lundi 22 Avril 2013

Lu 469 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs