Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ras-le-bol des étudiants face à l’absentéisme des enseignants




Ras-le-bol des étudiants face à l’absentéisme des enseignants
Les étudiants de 1ère année de droit à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca sont en colère.
Ils ont observé un sit-in vendredi dernier devant l’administration en signe de protestation contre  un professeur qui voulait leur faire passer l’examen sans avoir dispensé l’intégralité de ses cours.
 « Tout au long de ce semestre, on a eu seulement droit à deux séances alors qu’on est censé avoir deux heures de cours chaque semaine », nous a précisé un étudiant avant de poursuivre : « Mieux, ce professeur nous a surpris durant la journée de l’examen en  nous posant deux questions relatives à l’organigramme judiciaire du Royaume et les principes de la recherche scientifique dont on n’a jamais entendu parler auparavant ». Pas le temps d’en dire plus, le voilà interrompu par un autre étudiant en colère : « Quand on a demandé à notre professeur de reporter la date de l’examen afin de trouver une solution, il nous a répondu que c’est à nous de nous débrouiller ». 
Une réponse qui a fait sortir ces étudiants de leurs gonds. « Du coup, on s’est organisé sur une page de Facebook et on a appelé à la tenue d’un sit-in qui semble avoir été une réussite », nous a indiqué notre source. 
En effet, l’action de protestation des étudiants a fait sortir l’administration de son silence. Des responsables de la faculté sont intervenus auprès des protestataires en annonçant qu’une issue sera trouvée ce mardi à leur problème. « Ils ne nous ont rien promis mais on commence déjà à parler soit de report de la date d’examen ou de son remplacement par un travail de recherche », nous a précisé notre source.    Mais il n’y a pas que les étudiants de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca  qui soient en détresse. Nombreux sont les étudiants d’autres facultés du Maroc qui sont dans la même situation. En effet, l’absence répétée de certains enseignants est devenue  une pratique courante dans nos universités.
  « Chaque année, on constate que chaque professeur a son propre agenda qui n’a rien à voir avec celui de l’administration. Certains d’entre eux entament souvent l’année universitaire en retard », nous a précisé un cadre administratif sous le sceau de l’anonymat.  Selon lui, cette absence trouve son explication dans la multiplicité des fonctions de ces professeurs.
« Plusieurs d’entre eux sont des avocats, des conseillers, enseignent dans des écoles privées ou autres et du coup, ils trouvent peu de temps à consacrer à l’enseignement public», nous a révélé notre source.
Autre explication et pas des moindres, la place occupée par les universitaires dans l’enseignement national. « Le statut symbolique dont ils bénéficient et l’absence de contrôle font que ces professeurs sont hors des radars du ministère de tutelle et ne se sentent pas obligés de rendre des comptes à qui que ce soit», nous a indiqué notre source qui n’a pas omis de pointer du doigt la gestion maladroite des emplois du temps de ces professeurs par l’administration. «Cette dernière procède souvent à des changements impromptus du calendrier des cours et cela presque quotidiennement», a conclu notre source.      
 

Hassan Bentaleb
Mardi 4 Février 2014

Lu 662 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs