Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ramid n’a pas fini d’exaspérer les magistrats

Le CMM tiendra une conférence de presse ce samedi à Rabat




Ramid n’a pas fini d’exaspérer les magistrats
Le Club des magistrats du Maroc (CMM) poursuit sa campagne médiatique pour contrecarrer les projets du ministre pjdiste de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, relatifs au statut des magistrats et au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.
En effet, le Club tiendra cette fin de semaine une conférence de presse à partir de 11 heures au Complexe social des magistrats et des fonctionnaires de la justice à Rabat pour jeter la lumière sur « les régressions » induites par les projets de textes réglementaires concernant le statut des magistrats et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, selon Yassine Makhli, président du Club des magistrats du Maroc tout en précisant que ce point de presse sera consacré également aux derniers résultats des travaux du Conseil supérieur des magistrats.
Le choix du samedi pour ce point de presse ne semble pas fortuit, puisqu’il coïncide avec une journée d’étude organisée le même jour à Rabat par l’Observatoire marocain pour la défense du pouvoir judiciaire qui a invité le ministre de la Justice et des Libertés à y assister. Laquelle journée sera consacrée aux projets de loi réglementaires concernant les mêmes textes de loi.
A noter que le Club des magistrats du Maroc a élaboré lors de son Conseil national tenu le 23 mars 2013, un mémorandum détaillant sa vision concernant le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire en tant que nouvelle institution constitutionnelle qui vise à garantir l’indépendance de la justice.
Le 16 novembre de cette année, le Club avait également rendu publique sa propre approche concernant le projet de loi organique relative au statut des magistrats et dans laquelle il avait affirmé que les deux projets de loi organique présentés par le ministre de la Justice et des Libertés comportaient des dispositions qui constituent une régression par rapport à celles de la Constitution.

M.T
Vendredi 13 Décembre 2013

Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs