Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ramadaniat Al Baida : Hommage au critique de cinéma Nourredine Kachti




La 4ème édition des nuits culturelles ''Ramadaniat Al Baida'' aura lieu du 19 août au 5 septembre prochain à Casablanca.
Organisée par la Coalition marocaine de la culture et des arts et l'arrondissement de Sidi Belyout, en partenariat avec le conseil de la ville et le soutien du ministère de la Culture et du Théâtre national Mohammed V à Rabat, cette manifestation culturelle et artistique investira plusieurs espaces à Casablanca, en l'occurrence l'Ecole des Beaux-arts, la Skala, le complexe culturel de Sidi Belyout, la coupole du parc des Nations-Unis ainsi que des espaces improvisés en plein air.
Au programme, des soirées poétiques en Arabe, Amazigh et en Dialecte (Zajel) qui seront animées, entre autres, par Aïcha Basri, Mohamed Bentalha, Assia Al Warda, Mohamed Moukhliss ou encore le poète soussi Mohamed Mahou.
Cette édition qui sera ouverte par la formation musicale ''Horse Traces'', réserve aussi un temps pour les projections cinématographiques avec en hommage posthume au réalisateur et critique cinéma disparu Nourredine Kachti son film ''Making off Islamour''. Et aussi, ''les enfants terribles de Casablanca'' (Oulidat Casa), le dernier opus du cinéaste Abdelkarim Derkaoui.
L'édition sera aussi marquée par une nuit dédiée aux romanciers marocains, entre autres, Mohamed Azzedine Tazi, Mustapha Mesnaoui ou encore Mohamed Jabrane. Les lectures des textes seront notamment données par l'actrice et réalisatrice Bouchra Ijourk et le comédien Abdelilah Ajil.
Toujours sur ce même registre, une table-ronde sur le thème ''Casablanca vue par les romanciers'' sera organisée en présence notamment de Mohamed Souf et Abderrahim El Aalam.
Dans le registre musical, les organisateurs prévoient des soirées thématiques dédiées, entre autres, au Melhoun, à la musique populaire ou encore Ganouie avec un concert du Maâlem Mustapha Bakbou.
En clôture, le programme prévoit la finale du concours de déclamation du coran qui se déroulera au complexe culturel de Sidi Belyout, lequel abritera durant la vie de ce festival une exposition sur la mémoire de Casablanca, une œuvre du calligraphe Brahim Hanin.

MAP
Mercredi 18 Août 2010

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs