Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Raids aériens sur Gaza et nouveaux tirs de roquettes sur Israël




Raids aériens sur Gaza et nouveaux tirs de roquettes sur Israël
L'armée israélienne a mené lundi avant l'aube des raids aériens sur la Bande de Gaza, provoquant une riposte des combattants palestiniens qui ont tiré dix roquettes sur le sud d'Israël, malgré les tentatives de l'Egypte de stopper ce nouveau cycle de violences.
Selon un porte-parole de l'armée israélienne, l'aviation a mené une série de raids dans la Bande de Gaza qui ont visé un tunnel de contrebande, une installation servant au stockage d'armes dans le nord du territoire palestinien et un site de lancement de roquettes dans le sud de cette région.
Les cibles ont été "atteintes", a-t-il précisé, en soulignant que ces raids étaient en réponse aux tirs de roquettes palestiniennes, dont plus de 110 ont été tirées sur le sud du territoire israélien depuis samedi soir.
Après les raids aériens israéliens nocturnes, des combattants palestiniens ont tiré le matin à partir de la Bande de Gaza dix roquettes sur le sud d'Israël, dont deux ont été interceptées par le système antimissile Iron Dome, a indiqué la police israélienne. "Sept engins ont été tirés sur la région du Néguev et deux vers la ville d'Ashkelon", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, en précisant qu'une roquette avait explosé près d'une maison à Netivot.
Selon des sources médicales, 26 personnes en état de choc dans cette ville ont été traitées.Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche que son pays était "prêt à l'escalade" après des affrontements à la frontière avec Gaza, qui ont fait six morts palestiniens et blessé quatre soldats israéliens samedi.
Comme dans les précédents cycles de violences, l'Egypte, jouant le rôle de médiateur, s'efforçait de faire appliquer une trêve par les groupes armés de Gaza.
Selon des sources palestiniennes, le Hamas au pouvoir à Gaza, le Jihad islamique et d'autres principaux mouvements du territoire palestinien sont prêts à respecter une trêve si Israël "s'engage à en faire autant".
Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a lancé une ferme mise en garde au Hamas qui, selon lui, est "responsable des tirs de roquettes et de toutes les autres tentatives à partir de Gaza visant à blesser nos soldats et nos civils (...) C'est le Hamas qui va payer le prix fort".
Les dernières hostilités ont éclaté samedi après un tir de missile antichar contre une jeep de l'armée israélienne à la lisière de la Bande de Gaza, qui a provoqué en représailles des tirs d'artillerie contre le territoire palestinien, suivis de salves de roquettes contre le sud d'Israël.
Les Brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique, ont revendiqué la grande majorité des tirs de roquettes et d'obus.

AFP
Mardi 13 Novembre 2012

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs