Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rachid Talbi Alami, candidat de la majorité à la présidence de la Chambre des représentants

Au RNI, Mansouri aurait des velléités de retour




Rachid Talbi Alami, candidat  de la majorité à la présidence  de la Chambre des représentants
Une élection quasi sûre à l’ouverture de la session d’avril de la Chambre des représentants. Candidat de la majorité, Rachid Talbi Alami devrait succéder à Karim Ghellab qui doit céder son fauteuil.  La carrière présidentielle de l’Istiqlalien a été stoppée net avec le passage tonitruant à l’opposition de sa famille politique. 
Celui qui est président du groupe parlementaire du RNI à la Chambre basse se prépare à cette nouvelle responsabilité avec «calme et sérénité», fait-on savoir dans les rangs du parti de la Colombe. Et Rachid Talbi Alami a eu tout le loisir et le temps de se préparer.
C’est en effet au cours des négociations menées par Salaheddine  Mezouar pour que le Rassemblement national des indépendants rejoigne le camp de la majorité que l’avenir présidentiel du député de Tétouan a été décidé. En plus des 8 postes ministériels stratégiques  (économie et finances, affaires étrangères, MRE et politique migratoire, commerce et industrie, commerce extérieur…), la présidence de la Chambre des représentants est tombée dans l’escarcelle du parti des Bleus. Et dès le départ, c’est le nom de Rachid Talbi Alami qui a été proposé par le président du Rassemblement national des indépendants. « Engagement a alors été pris par les alliés de la coalition gouvernementale de faire de Talbi Alami le candidat de la majorité », rappelle un ministre. 
Ceux qui prédisaient une vie présidentielle après celle ministérielle à l’islamiste Saadeddine Othmani, débarqué du gouvernement Benkirane I de manière inattendue ont donc eu tout faux. Le PJD, le Mouvement populaire et le PPS soutiennent le candidat du RNI  qui est assuré, grâce aux voix de la majorité, de tenir les rennes de la Chambre basse et d’être le troisième RNiste, après Ahmed Osman et Mostafa Mansouri, à occuper ce fauteuil présidentiel.
Une élection sans surprise ou presque. Des informations laissent indiquer que Mostafa Mansouri justement, le président déchu du Rassemblement national des indépendants aurait des velléités de candidature. « Le candidat du parti doit  être choisi par le parti et non ailleurs », aurait-il confié à ses proches. 
Ce à quoi le bureau politique du RNI  rétorque que le conseil national du parti réuni en juillet 2013 avait donné les pleins pouvoirs au président Mezouar pour négocier l’entrée du RNI au gouvernement. Dans ces pleins pouvoirs figuraient tout aussi bien le choix des postes que celui des personnes. « Dans le package, il y avait aussi la présidence de la chambre des représentants. Et c’est le nom de Rachid Talbi Alami qui avait été retenu. Mostafa Mansouri ne peut prétendre remettre en cause une décision prise par les militants du conseil national qui avaient donné carte blanche à Mezouar. C’était leur choix. Et ils ont eu raison de le faire, car le RNI a été le grand gagnant du remaniement gouvernemental!», rappelle ce cacique de cette formation politique passée de l’opposition à la majorité.
A l’ouverture de la session de printemps, le deuxième vendredi d’avril, Rachid Tabli Alami sera définitivement fixé. Conformément à la Constitution, la chambre des représentants renouvelle ses instances. Le président et les membres du bureau de la chambre des Représentants, ainsi que les présidents des commissions permanentes et leurs bureaux devront être élus. Un mandat électif à mi-parcours et  qu’ils occuperont jusqu’à la fin de la législature. 
 

Narjis Rerhaye
Mardi 4 Mars 2014

Lu 1288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs