Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rachid El Ouali : L’acteur et le réalisateur, en moi, vivent tous deux en paix


Rachid El Ouali : L’acteur et le réalisateur, en moi, vivent tous deux en paix



Entretien Express

Rachid El Ouali : L’acteur et le réalisateur, en moi, vivent tous deux en paix
Rachid El Ouali reste l’un des acteurs qui ont marqué le cinéma marocain des vingt-cinq dernières années. Il est venu au moment où le cinéma marocain réalisait sa transition. Il a joué différents rôles  confirmant qu’il avait le talent et la volonté d’interpréter n’importe quel rôle  et de s’adapter à toutes les situations. Vingt ans après, il s’est reconverti en réalisateur avec d’autres défis à relever. Entretien.  

Libé : Votre film Ymma vient d'être projeté en France. Quel accueil les cinéphiles lui ont-ils réservé ? 
Rachid El Ouali : Je vous remercie de votre intérêt pour mon film Ymma et le cinéma marocain. « Ymma » a été projeté dans plusieurs salles de cinéma en France, lors de ma tournée du 20 mai au 7 juin 2015, dans le cadre des avant-premières et rencontres avec le public. J'ai publié sur ma page YouTube et les réseaux sociaux le chaleureux accueil que m'a réservé le public marocain, maghrébin et français en général. J'étais très heureux de constater tout cet amour que vouent nos compatriotes aux cinéastes et acteurs du pays. Le film est projeté dans les salles  jusqu'au 15 juillet prochain. 

L'acteur et le réalisateur, en vous, ont-ils une bonne relation entre eux? 
Il est vrai que le rôle de chacun des deux intervenants est différent. Et il se trouve, donc, que je suis l’un et l’autre, notamment dans mes derniers films. L'acteur et le réalisateur ont une très bonne relation, rassurez-vous ; ils ne se disputent guère puisqu'ils travaillent tous les deux, de concert, depuis bientôt 10 ans. 

Comment avez-vous suivi le débat public au Maroc autour de la relation du cinéma et l'éthique (la morale) ? 
Souvent, je reste neutre par rapport à tous les débats. C’est une manière pour moi d’exprimer mon respect à tous les créateurs et à toutes les œuvres. Je n’aime pas polémiquer, je me concentre plutôt sur mon travail.

Comment évaluez-vous les productions ramadanesques sur les chaînes de télévision ? 
Sincèrement, nous ne pouvons évaluer une production qui a exigé plusieurs semaines ou mois de tournage en cinq ou six jours de diffusion. Je respecte chaque travail et je reste très optimiste quant à l’effort déployé par mes collègues. Ceci dit, le public est aussi libre d’exprimer ses choix et préférences. 
 

Propos recueillis par Mustapha Elouizi
Lundi 29 Juin 2015

Lu 943 fois


1.Posté par L3arabi Frej le 16/07/2015 00:41
Un ami de passage pas vu depuis 21ans , mais que je suis avec des pas fermes, je ne peux que le remercier pour tout ce qu'il a concretisE et dans sa vie privee et artistique...loin d'espace mais jamais loin d'esprit, M. Rachid El Ouali a une place speciale pour toute personne physique qui a le gout du savoir faire , un ami d'une importance capitale que je salue , je respecte et j'apprecie. Merci

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs